France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : Elle a trahi les enfants de son mari !

Actualités

Mimie Mathy : Elle a trahi les enfants de son mari !

Publié le 6 novembre 2015

  Les � quatre enfants de Benoist avaient demandé à leur célèbre belle-maman Mimie Mathy de ne pas les mettre en avant dans les médias. Mais l’ange-gardien chouchou des Français n’a pas su tenir sa langue…    Les � quatre enfants de Benoist avaient demandé à leur célèbre belle-maman Mimie Mathy de ne pas les mettre en avant dans les médias. Mais l’ange-gardien chouchou des Français n’a pas su tenir sa langue…    Les � quatre enfants de Benoist avaient demandé à leur célèbre belle-maman Mimie Mathy de ne pas les mettre en avant dans les médias. Mais l’ange-gardien chouchou des Français n’a pas su tenir sa langue…Les � quatre enfants de Benoist avaient demandé à leur célèbre belle-maman Mimie Mathy de ne pas les mettre en avant dans les médias. Mais l’ange-gardien chouchou des Français n’a pas su tenir sa langue…

« Je les aime comme si c’était moi qui les avais tricotés », racontait Mimie Mathy, avec son langage bien à elle, dans son spectacle Je (re)papote avec vous, lors de sa tournée à travers la France en 2013 et 2014. « Eux », ce sont bien sûr ses beaux-enfants, deux filles et deux garçons que son mari Benoist Gérard, chef cuisinier, a eus d’une précédente union.

En rencontrant l’homme de sa vie en 2003, et en décidant de se marier avec lui il y a tout juste dix ans, la comédienne ne devenait pas seulement une épouse follement heureuse… Elle endossait un rôle, à la fois merveilleux et parfois un peu compliqué : celui de belle-mère !

->Voir aussi - Mimie Mathy : Line Renaud lui a remis le Légion d'Honneur

Mais si certaines femmes se sentent obligées d’accepter les rejetons de leur conjoint lors de la recomposition d’une famille, il n’en a pas été ainsi avec Mimie ! En effet, l’actrice avait toujours caressé le désir d’être un jour maman, comme elle l’avait confié sans langue de bois, en 2013, à notre confrère TV Mag.

Après leur rencontre, Mimie et son mari avaient tenté de devenir parents. Mais, malgré leur amour et leur volonté de donner ensemble la vie, ils n’avaient pu exaucer ce souhait… « Nous en avons parlé… J’avais 45 ans, mais Benoist m’a proposé d’essayer. Et puis, ça n’a pas marché. C’est comme ça. »

Cependant, la présence des quatre enfants de son mari a sans doute contribué à atténuer sa peine. De fait, comme elle le raconte souvent, pour bien marquer à quel point son affection pour eux est grande, l’actrice ne s’est pas contentée de les appeler par le mot qui désigne généralement les garçons et les filles de son conjoint. Mimie a en effet inventé pour eux le terme de « jolis-enfants », pour remplacer, avec une nuance de douceur et de tendresse celui de « beaux-enfants »…

->Voir aussi - Mimie Mathy : Une petite-fille en juillet !

âge difficile

Comment les choses se sont-elles passées entre eux ? C’est Mimie qui a évoqué leurs relations dans la presse, notamment dans les colonnes de TV Mag en 2013 : « Ils avaient entre 7 et 18 ans lorsque je les ai croisés pour la première fois. Ils vivaient avec leur mère, mais passaient avec nous un week-end sur deux et la moitié des vacances. De quoi tisser des liens tout de même, et avoir un petit aperçu des joies de l’adolescence », confiait-elle avec un rire dans la voix, concernant les fameuses « joies » qu’offrent, à ceux qui les élèvent, les jeunes gens à cet âge réputé difficile…

Aussi Mimie a-t-elle dû penser avec beaucoup de sérieux à la façon dont cette nouvelle grande famille allait pouvoir vivre ensemble en harmonie, comme elle l’expliquait à notre confrère Le Parisien en 2013 : « Quatre enfants qui déboulent dans votre vie, on ne prend pas ça à la légère, avait-elle confié au quotidien. Je trouvais important de leur faire une place, qu’ils se sentent bien dans chaque “camp” – même si chez nous, il n’y a pas de camp, puisque je suis très copine avec leur maman. Je ne pouvais pas ne pas leur rendre hommage, car ils m’ont acceptée telle que je suis. »

Cette situation n’avait effectivement rien d’évident. Pour la comédienne, tout d’abord. Parce que le métier de belle-mère nécessite « beaucoup de temps, d’amour et d’intelligence », comme elle le dit. Il faut en effet faire preuve de tact et de réflexion, pour savoir jusqu’où l’on peut s’impliquer avec ses « jolis-enfants »…

Se montrer concernée sans outrepasser les limites de leur intimité est un exercice difficile ! « Il ne faut surtout pas essayer de prendre la place de la maman, ni de s’imposer comme la copine », a-t-elle confié au Parisien le 2 novembre.

Elle conclut néanmoins sa déclaration par une petite phrase qui laisse entendre que, même dans les clans les plus unis, des tensions naissent malgré tout : « Mais on ne peut pas non plus se laisser bouffer par les enfants ! », lance la star de Joséphine, ange gardien.

Et du côté des enfants aussi, la situation est délicate, comme Mimie Mathy l’a expliqué, toujours au Parisien : « Je suis une belle-mère assez atypique. Ce n’est pas banal d’avoir une belle-mère connue. Mes beaux-enfants m’ont demandé de ne pas les mettre en avant dans les médias et on a respecté ce choix », a-t-elle confié.

Grand-mère

Une promesse qui semble pourtant bien difficile à tenir, si l’on songe aux déclarations qu’elle fait régulièrement à leur sujet dans les journaux ! D’ailleurs, dans cette même édition du Parisien, sans doute sans s’en rendre compte, elle trahit ses « jolis-enfants », par le simple fait de parler d’eux !

Elle explique tout d’abord que ceux-ci ne venaient d’abord qu’un week-end sur deux, et durant les vacances. Et que « très vite, ils sont venus quand ils voulaient ». Mais surtout, elle ajoute quelques mots sur les rapports qu’elle a noués avec les filles de son mari. Des propos qui ne leur feront peut-être pas plaisir : « On peut se les mettre dans la poche en faisant les magasins ensemble. Alors que les garçons ont plus tendance à vouloir préserver leur mère. »

Eux qui avaient demandé à leur belle-mère de ne pas révéler quoi que ce soit de leur intimité seront peut-être un peu déçus par la nature de ces confidences…

Mais sans doute l’affection et l’amour qui lient entre eux les membres de cette famille sont-ils plus forts que tout. Ce qui est certain, c’est qu’aujourd’hui, le rôle préféré de Mimie, avant même celui qu’elle occupe dans le cœur des Français avec Joséphine, c’est celui de grand-mère !

Depuis la naissance de la petite Jade, en juillet 2014, l’actrice est une Mimie très… mamie ! « On va devenir les grands-parents gâteux qui la prendront en vacances quand elle sera plus grande », a-t-elle confié, toujours au Parisien.

Paroles de Mimie Mathy qui, par la magie de l’amour, est devenue grand-mère sans être devenue maman…

Laurence Paris

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

À découvrir