France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : L’humiliation ultime !

Actualités

Mimie Mathy : L’humiliation ultime !

Publié le 9 janvier 2019

L'interprète de "Joséphine, ange gardien", Mimie Mathy, a été rejetée à cause de sa petite taille !

Joséphine, ange-gardien, Les Enfoirés, Le Petit Théâtre du Bouvard… À 61 ans, Michelle Mathy peut se targuer d’avoir une grande carrière derrière elle malgré sa petite taille.

C’est dans les années 80 que le public rencontre pour la première fois la star du petit écran… S’il l’adule aujourd’hui, il lui réserve à l’époque un accueil glacial. Dès son apparition dans « Les Fugues de Fugain » sur TF1, la chaîne se met à recevoir des plaintes de la part des téléspectateurs.

Au bout de quelques mois, ce programme court fait de chansons et de sketchs est déprogrammé par TF1.

Cette histoire, les admirateurs de celle qui souffre de achondroplasie [responsable de son nanisme, ndlr] la connaissaient déjà.

Ils savent également que les cartes ont été rebattues dès son apparition dans la célèbre émission humoristique « Le Petit Théâtre du Bouvard » qui a également permis de faire connaître d’autres stars comme Muriel Robin, Chevallier et Laspalès ou encore Les Inconnus.


Ce qu’ils savent moins, peut-être, c’est que son succès Mimie Mathy le doit aussi à la détermination et à l’humanisme de Philippe Bouvard. 

Invité ce vendredi 4 janvier à participer à l’émission « Les années Bouvard : le rire et l’impertinence », le célèbre animateur à l’humour vachard révèle : « Le lendemain du jour où je l'ai programmée pour la première fois, j'ai eu un coup de fil d'un directeur de la télé. Il m'a dit : « Il faut arrêter de vous prendre pour la foire du Trône ».

Un affront pour celle qui est devenue aujourd’hui l’une des personnalités préférées des Français ! Face à « cette méchanceté crasse », l’homme de 89 ans aujourd’hui tient bon. « C’était d’une inhumanité absolue. Alors j’ai persévéré », explique-t-il.

Résultat ? Aujourd’hui, « Mimie est devenue la vedette préférée des français et personne ne se souvient du nom de ce directeur de la télé ». 

Estelle LAURE

À découvrir