France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : L’opération de la dernière chance !

Actualités

Mimie Mathy : L’opération de la dernière chance !

Publié le 10 juillet 2019

Mimie Mathy, qui avait subi une intervention début 2017, a dû repasser entre les mains du chirurgien.

Vous avez pu la voir dans le deuxième volet de la série Capitaine Jourdan, intitulé Le prix de la loyauté, sur France 3 le 15 juin dernier… Un personnage radicalement différent de celui qu’elle incarne depuis vingt-deux ans sur TF1, dans Joséphine, ange gardien qui donne à la comédienne l’occasion d’élargir sa palette de jeu. 

En tout cas, quels que soient ses rôles, il ne fait aucun doute que l’actrice est heureuse de faire la joie de ses téléspectateurs. Mais cette incroyable battante qui a dû lutter bec et ongles tout au long de son existence pour parvenir au bonheur sait aussi qu’elle doit ménager sa santé. Et sur ce plan, Mimie a été, plus souvent qu’à son tour, la proie d’intenses souffrances, un calvaire dû à l’achondroplasie, ce mal terrible responsable de sa petite taille. 

Le 17 janvier 2017, souvenez-vous, celle qui aime tant fouler les planches pour « papoter et repapoter avec vous », avait dû se résoudre à passer sur le billard pour une délicate opération du dos. Interrogée sur cette intervention, pour ne pas affoler son public, Mimie Mathy avait tout d’abord évoqué une simple hernie discale qu’elle avait laissé empirer, entraînant une sciatique.


Ce n’est que plus tard, une fois certaine d’être sortie d’affaire, qu’elle avait avoué au Parisien les véritables raisons de ce séjour à l’hôpital : « J’ai subi une opération de la colonne vertébrale il y a deux mois et elle s’est bien passée, avait-elle déclaré. J’ai eu une arthrodèse, un élargissement du canal rachidien. L’opération a duré six heures, et j’ai une cicatrice de 30 cm ! J’ai eu la chance de tomber sur une équipe médicale et un chirurgien virtuose. » Un virtuose, c’est bien ce qu’il lui fallait pour réaliser cette intervention plus que difficile qui touche au conduit protégeant la moelle épinière. Vous avouerez qu’il y avait de quoi en effet s’affoler, car notre ange gardien préféré aurait tout à fait pu se réveiller et découvrir qu’elle était paralysée à vie ! Et l’on ne peut qu’admirer son courage d’avoir tenu à rester discrète sur les risques qu’elle encourrait en acceptant cette opération…

Mais il semble que cette pudeur dont elle fait preuve dans les pires moments de son existence, ainsi que ce besoin de ménager ses proches et de ne pas inquiéter ses admirateurs soit un vrai credo pour la comédienne. Car une fois encore, l’épouse de Benoist a gardé pour elle ce qu’on pourrait considérer comme l’opération de la dernière chance ! Son mal de dos chronique aurait-il recommencé à la torturer ? Ces douleurs insupportables auraient-elles par conséquent obligé l’actrice au grand cœur à envisager une nouvelle intervention ? Souvenez-vous, l’artiste, âgée maintenant de 61 ans avait, à l’été 2006, dû s’isoler trois semaines durant dans un établissement hospitalier de Boulogne-Billancourt, près de Paris.

À l’époque, nous nous étions inquiétés de cette retraite voulue par Mimie dans la clinique Montevideo. Ses jours étaient-ils en danger ? Très vite, nous avions compris que l’ange blond de la Une avait tout simplement décidé de perdre du poids, et prévu de s’attaquer à ce problème en séjournant dans ce lieu très select où, en son temps, Guy Carlier s’était lui-même délesté d’une cinquantaine de kilos !

Cette fois, pour cette bonne vivante, il ne s’agit plus de poids à perdre ni, de nouveau, de soulager son dos, mais plutôt d’une simple… réduction ! En 2013, elle n’avait ainsi pas hésité à diviser son salaire par deux pour sauver sa série, face aux baisses drastiques des budgets alloués aux fictions par la première chaîne. Or, ce n’est pas de sa rémunération qu’il s’agit. 

Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’humoriste de 1 m 32 vient en effet de révéler qu’à l’instar de nombreuses stars, elle avait succombé à la chirurgie esthétique ! Difficile d’imaginer que celle qui semble si bien dans sa peau, heureuse et amoureuse d’un homme qui l’aime telle qu’elle est, puisse décider un jour de modifier son apparence… Et pourtant : « J’y ai eu recours [à la chirurgie esthétique, ndlr] pour une réduction mammaire », a-t-elle avoué dans Télé 7 Jours.

Une décision que bien des femmes prennent souvent, non pas pour paraître plus belles ou plus attirantes, mais tout simplement pour des raisons évidentes de confort, ce qui, semble-t-il, est bel et bien le cas de miss Mathy. Cette dernière a d’ailleurs une opinion bien tranchée sur le sujet très polémique de la transformation physique dont abusent parfois ses collègues comédiennes, ainsi qu’elle l’a aussi confié à nos confrères : « Je comprends qu’on le fasse pour se sentir mieux, mais à petites doses. » Et d’ajouter avec l’humour qui la caractérise et qu’on ne souhaitait pour rien au monde la voir « réduire » : « J’aurais pu tout refaire, mais il aurait fallu s’attaquer aux fondations. Chez moi, c’est un trop gros chantier, j’y ai renoncé ! »

Clara MARGAUX

À découvrir