France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : Les révélations de sa famille !

Actualités

Mimie Mathy : Les révélations de sa famille !

Publié le 22 avril 2016

Pour la première fois, ses parents et grands-parents lèvent un voile sur les � secrets � de Mimie Mathy, une petite fille pas tout à fait comme les autres…

Si, comme dans la chanson de Francis Cabrel, « elle a dû faire toutes les guerres » pour devenir celle qu’elle est aujourd’hui, nul doute que son père et sa mère ont dû en gagner le double pour que leur fille ait les mêmes chances que les autres enfants…

C’est en tout cas, ce que l’on apprend dans ce numéro spécial de Ma vie en super 8, de Laurent Boyer, consacré à Mimie Mathy et qui sera diffusé mercredi prochain sur D8.

Un portrait bouleversant, que nous vous conseillons d’ailleurs dans notre rubrique « La vie du petit écran » (page 21 du n° 3634 de France Dimanche), dans lequel les plus proches membres de sa famille, et notamment ses parents, qui ne s’étaient jamais vraiment exprimés jusqu’à maintenant, lèvent le voile sur l’épisode sans doute le plus douloureux de l’enfance de leur fille, à savoir, bien sûr, la découverte de son handicap.

->Voir aussi - Mimie Mathy : Son père s'est effondré sous ses yeux !

On y apprend ainsi que leur premier enfant était âgé de seulement quelques mois lorsque, soudain, le ciel leur est tombé sur la tête.
« Jamais personne ne s’était rendu compte de rien, se souvient Roberte Mathy, sa mère.

Mimie allait avoir 1 an lorsque ma belle-mère l’a emmenée chez un spécialiste. À ce médecin, elle a simplement dit : “Je suis stupide, je vous amène ma petite-fille qui est en pleine santé, mais, pour moi, il y a quelque chose…” Alors, le docteur a pris la main de Mimie et il lui a répondu : “Mais, Madame, votre petite-fille est atteinte d’achondroplasie, elle ne grandira pas beaucoup. Sa tête grossira mais ses membres pas beaucoup.” »

->Voir aussi - Mimie Mathy : Violemment agressée par trois hommes !

Lourdes

On imagine l’ébranlement causé par une telle révélation. Et encore, la version de Roberte est adoucie, par rapport au témoignage de Mariette, la grand-mère de Mimie : « Je suis allée chez le pédiatre et, dès le moment où il m’a vue, il a dit : “Madame, vous avez un petit nain.” Le choc ! »

Comme s’ils voulaient encore s’accrocher à un dernier espoir, les parents de Mimie consultent un autre spécialiste. Qui fait voler en éclats leur ultime illusion : « Votre fille, elle sera comme ça. La science n’y peut rien. » C’est à ce moment que Roberte voit rouge : « C’est là que je l’ai attrapé par son veston : “Puisque la science n’y peut rien, notre fille, on va l’emmener à Lourdes !” »

Heureusement, après ce coup du destin initial, Mimie va avoir une chance immense : celle d’avoir des parents comme Roberte et Marcel qui, d’instinct, vont adopter avec elle la meilleure attitude possible, celle qui consiste à la considérer exactement comme tous les autres enfants.

« Il n’était pas question de lui fabriquer son monde à elle, par exemple en changeant la position des interrupteurs ou en plaçant des objets à sa hauteur, raconte Marcel Mathy. Tu te débrouilles, tu montes sur une chaise ! Tu vas t’adapter à ce monde et ce monde s’adaptera à toi, c’est tout ! »... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Didier Balbec

À découvrir