France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : “Mamie, pourquoi tu es petite ?”

Actualités

Mimie Mathy : “Mamie, pourquoi tu es petite ?”

Publié le 17 juin 2017

La comédienne Mimie Mathy, confrontée aux questions de sa petite-fille, avoue dans son dernier livre se réfugier dans son imaginaire pour supporter sa différence.La comédienne Mimie Mathy, confrontée aux questions de sa petite-fille, avoue dans son dernier livre se réfugier dans son imaginaire pour supporter sa différence.

«Je voulais être quelqu’un, ne pas faire pitié, je ne voulais pas qu’on se retourne sur ma différence, mais parce qu’on me reconnaissait », confiait-elle au magazine Gala, il y a quelque temps. Que votre volonté soit faite, chère Mimie Mathy !

En effet, la pétulante comédienne est à ce jour l’une des personnalités préférées des Français qui se moquent bien de savoir si elle est dans « la norme » ou non ; contrairement à certains qui, à ses débuts au Théâtre de Bouvard, ne voulaient pas de son mètre 32 à la télévision. « Philippe Bouvard m’a dit, longtemps après, qu’un dirigeant d’Antenne 2 l’avait appelé en lui disant : “Vous n’allez pas mettre une naine à l’écran !” Bouvard a tenu tête… », 
a raconté l’actrice.

->Voir aussi - Mimie Mathy  : Sa vengeance sera terrible

L’animateur avait vu juste : Mimie avait un potentiel exceptionnel qui ne demandait qu’à s’exprimer. Et suffisamment confiance en elle, pour oser réaliser ses rêves en tenant moqueries et railleries à distance. Pas évident, direz-vous. Mais, si les bonnes fées n’étaient pas toutes au rendez-vous autour de son berceau, l’interprète de Joséphine a pu compter sur un soutien précieux : sa famille. « J’ai été élevée dans une bassine d’amour », se souvient la comédienne. Pour affronter le regard pas toujours indulgent des autres, ça aide !

Désarmant

Sûre d’être aimée pour ce qu’elle était, Mimie a su très vite imposer le respect à ses camarades. Comme l’expliquait son père, Marcel, l’année dernière, dans le documentaire Ma vie en super 8, sur C8, lorsqu’il est venu chercher sa fille le premier jour d’école, la directrice l’a tout de suite rassuré : au bout de cinq minutes, Michèle était déjà chef de bande ! Cette belle assurance lui a permis de croquer les montagnes.

->Voir aussi - Mimie Mathy : "J'ai été un accident de la nature"

Il n’en reste pas moins que Mimie a été profondément marquée par ces quelques centimètres en moins qui la distinguent des autres, comme elle le raconte joliment dans Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?, ouvrage coécrit avec Gilles Legardinier (éditions Belfond). Ainsi, chaque fois que la vie lui semblait trop cruelle, notre ange-gardien s’échappait dans son imaginaire.

L’on se doute qu’à bientôt 60 printemps qu’elle fêtera le 8 juillet prochain, Mimie a pris du recul. Et qu’elle a moins besoin de se réfugier dans un monde intérieur pour se sentir mieux. D’autant que, quand vraiment ça ne va pas, comme cela lui est arrivé lors de sa récente opération du dos, elle peut compter sur le soutien et l’amour inconditionnel de Benoist, son mari.

Hélas, parfois la vie se charge de vous rappeler ce que vous avez tant cherché à faire oublier ! Sa différence, l’actrice en a souffert, et en souffre encore lorsque des humoristes en mal de bons mots la soulignent méchamment, comme Stéphane Guillon qui, dans son dernier spectacle, l’a taxée de femme « compressée ». Des piques trop mesquines cependant pour déstabiliser Mimie qui en a vu d’autres…

En revanche, comment ne pas être désarmée lorsqu’un des êtres que vous aimez le plus au monde vous fait remarquer que vous n’êtes pas comme les autres ? C’est ce qui est arrivé à cette jeune grand-mère, comme elle l’a confié, toujours à Femme actuelle : « J’ai une petite-fille de 3 ans, super intelligente […] Il y a quelques mois, elle m’a demandé : “Pourquoi tu es petite ?” »

Cette interrogation, Mimie Mathy y a souvent été confrontée : « Les mômes savent que je suis âgée mais ne comprennent pas pourquoi je suis à leur taille. » Aussi a-t-elle répondu de façon simple et directe à l’innocente question : « J’ai les cheveux blonds, toi bruns, papy est grand, moi je suis une petite grande. » Eh oui, on est tous pareils, on a chacun sa différence !

Lili Chablis

À découvrir