France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : Victime de bons sentiments

Actualités

Mimie Mathy : Victime de bons sentiments

Publié le 3 avril 2009

Elle est l'une des personnalités préférées des Français. Rien d'étonnant, lorsqu'on voit comment la comédienne Mimie Mathy se donne corps et âme pour son métier, ceux qu'elle aime, mais aussi pour les enfants malades.

Un quotidien difficile pour ces petits dont elle partage la peine en connaissance de cause. Certes, Mimie Mathy n'est pas atteinte d'une pathologie grave qui l'empêche de vivre pleinement, bien au contraire. Depuis toujours, poussée par ses parents à être autonome, elle souhaite transmettre cette rage de vivre aux enfants.

« Mes parents m'ont toujours appris à me débrouiller seule. Ils étaient là quand j'en avais besoin mais ne voulaient pas faire de moi une assistée. Lorsque je ne pouvais pas atteindre quelque chose, ils me répondaient : " Si tu prends une chaise, tu y arriveras ! " Je les remercie de m'avoir aidée à me débrouiller sans toujours devoir compter sur quelqu'un », confie-t-elle sur le plateau de Panique dans l'oreillette.

->Voir aussi - Mimie Mathy : Traitée comme un monstre de foire

C'est donc toujours avec le sentiment d'être comme tout le monde que Mimie mène de front sa vie de femme et de comédienne. Un sentiment pas forcément toujours partagé... par les autres ! Interrogée par Frédéric Lopez, elle s'est souvenue d'un hôtel dont le gérant, encherchant à lui simplifier la vie, avait bien failli, finalement, la lui ôter !

En tournée avec Michèle Bernier et Martyne Visciano, elles se retrouvent dans un hôtel miteux. Le gérant de l'établissement a voulu lui être agréable et a enlevé les pieds du lit de Mimie Mathy, pensant que ça lui rendrait service.

Insomnie

Sauf que le soir, lorsqu'elle a tenté d'éteindre les appliques, elle était bien sûr beaucoup trop bas ! Du coup, le gérant a fait passer des fils dans tous les sens sous le matelas pour qu'elle puisse éteindre. La Joséphine de TF 1 n'a pas fermé l'oeil de la nuit, effrayée à l'idée qu'elle pourrait s'électrocuter.

« Il a voulu être sympa mais ce mec a failli me tuer », raconte-t-elle aujourd'hui en plaisantant.

Heureusement pour nous, Mimie Mathy n'a pas eu de problème électrique. Mais, à vouloir trop en faire pour elle, le pauvre hôtelier a bien failli récolter l'effet inverse !

Agata Madenska

À découvrir