France Dimanche > Actualités > Mimie Mathy : Violemment agressée !

Actualités

Mimie Mathy : Violemment agressée !

Publié le 5 avril 2013

Ses amies ont bien tenté de voler au secours de Mimie Mathy mais il était trop tard : le mal était fait.Ses amies ont bien tenté de voler au secours de Mimie Mathy mais il était trop tard : le mal était fait.

La chose dont aurait sans doute le plus besoin en ce moment Mimie Mathy, c'est de l'aide d'un... ange gardien ! Car le moins que l'on puisse dire est que la pauvre Joséphine de TF1 traverse une période fort agitée.

Le premier vrai coup dur qu'elle a dû encaisser, nous vous le racontions le mois dernier, c'est la brusque baisse d'audience, à partir de l'été 2010, des nouveaux épisodes de Joséphine, ange gardien. Une chute de l'audimat si sévère que Mimie a failli arrêter la série ! Elle ne s'est reprise que lorsqu'elle a compris que sa cote d'amour était restée intacte dans le cœur du public.

->Voir aussi - Mimie Mathy : "Ça fait très mal !"

Difficile

Mais hélas, chez ses pairs, les autres comédiens, certains ne se sont pas privés de lui taper dessus ainsi que sur son rôle fétiche. Cela a commencé avec Gérard Darmon, pour continuer avec Karin Viard qui, l'an dernier dans Télé Poche déclarait que, Joséphine, ange gardien, « c'est atroce ! ».

Mais la plus difficile à supporter, pour Mimie, a été l'attaque à laquelle s'est livré récemment Jean Rochefort dans Le Progrès, pour la simple raison qu'il s'agit d'un acteur que Mimie a toujours admiré et respecté. Là, elle a dû penser qu'il ne pourrait plus rien lui arriver de pire, dans le genre coup bas... Eh bien, si ! Car ce à quoi elle doit faire face aujourd'hui est bien plus grave, puisqu'elle a été ouvertement taxée de... racisme !

Le coup a été porté par Babette de Rozières dans les colonnes de Voici. Au beau milieu de l'interview, la très médiatique cuisinière antillaise de C à vous, sur France 5, lâche : « Les racistes, on peut les rencontrer ailleurs que sur un plateau de télévision... » Et comme notre confrère lui demande : « Où ça, par exemple ? », Babette jette sa bombe : « Il y a quelques années, j'étais invitée chez Michel Drucker qui recevait des Antillais pour l'année de l'outre-mer. Mimie Mathy était en train de tourner à côté du studio d'enregistrement, et en me voyant passer, elle a balancé avec un dédain incroyable que Drucker ne recevait que des gens de couleur. J'étais abasourdie... »

Mimie a-t-elle vraiment dit une chose pareille ? En tout cas, l'accusation est grave et on comprend que la comédienne l'ait ressentie très douloureusement. Évidemment, elle s'est tout de suite fendue d'une protestation indignée sur son blog officiel, où elle écrit : « Je n'ai jamais été, ne suis pas et ne serai jamais raciste. [...] Je pense être bien placée pour savoir que la différence existe et qu'elle est respectable quelle qu'elle soit. »

Heureusement pour Mimie, trois femmes sont « montées au créneau », dans les colonnes de Télé Loisirs, afin de lui manifester leur solidarité. Des témoignages de grande valeur, puisqu'il s'agit de ceux de Michèle Bernier et d'Isabelle de Botton, qui formaient avec Mimie le trio Les filles il y a plus de vingt ans, et sont restées - depuis la glorieuse époque du café-théâtre - très liée avec elle.

Critiquer

« Ça m'énerve qu'on la taxe de racisme ! clame Michèle. Mimie est ambassadrice de l'Unicef, elle adore l'Afrique. Et vu son 1,32 m, elle serait mal placée pour critiquer la différence. À mon avis, c'est une boutade qui a été mal perçue par Babette de Rozières. » Tandis qu'Isabelle de Botton renchérit : « Je connais Mimie depuis Le petit théâtre de Bouvard dans les années 80 et je vous assure qu'elle n'est pas raciste. Elle a des amies de toutes les couleurs. Quand on était en trio, elle a été victime d'attaques sur sa différence. Je ne peux pas croire qu'elle en fasse autant. »

La troisième personne qui a volé au secours de Mimie est Stéphanie Fugain. Elle sait bien que, chaque fois qu'elle l'a sollicitée pour l'association Laurette Fugain, celle-ci a toujours répondu « présente ! » ; tout comme elle le fait pour les Restos du coeur. « Si Mimie avait eu un mauvais fond, je ne serais pas son amie, déclare-t-elle tout net, car pour moi, le racisme est intolérable. Elle s'est toujours battue pour la différence et elle a montré qu'elle était une vraie artiste et une femme à part entière, malgré ses centimètres en moins. [...] Elle est attentive aux autres et toujours disponible. C'est une femme en or. »

Voilà qui devrait faire chaud au cœur de Mimie Mathy et, on peut l'espérer, faire cesser ces attaques ou au moins les relativiser. D'ailleurs, elle-même, déclarait avec beaucoup d'humour et un certain fatalisme récemment, sur RTL : « C'est marrant parce qu'à chaque fois qu'un comédien a besoin de taper sur la télé, c'est sur moi ! » Sauf que, cette fois, les copines sont montées au front pur la défendre !

Didier Balbec

À découvrir