France Dimanche > Actualités > Mireille Mathieu : Elle a perdu sa maman adorée !

Actualités

Mireille Mathieu : Elle a perdu sa maman adorée !

Publié le 25 mars 2016

Marcelle s’est éteinte à 94 ans. Pendant plus de cinquante ans, elle a toujours été la plus fervente � admiratrice � de son aînée Mireille Mathieu, l’accompagnant partout dans le monde, au gré des tournées.

La seule consolation que doit avoir aujourd’hui Mireille Mathieu, c’est celle de se dire que, après plus de trente ans, ses chers parents adorés sont de nouveau réunis, et que cette fois plus rien ni personne ne pourra plus les séparer. Car, dimanche dernier, en Avignon, la vieille dame de 94 ans qui a succombé à une embolie pulmonaire, c’était sa mère, Marcelle-Sophie, dont il n’est pas exagéré de dire qu’elle aura été véritablement été la femme la plus importante, et de loin, dans la vie de sa célèbre fille.

Célèbre, d’ailleurs, Marcelle-Sophie l’était devenue elle aussi : les innombrables fans de Mireille la connaissaient tous et la chérissaient presque autant que leur star préférée ! Car, depuis cinquante ans, sans se lasser jamais, « Maman Mathieu » a été de toutes les aventures, de tous les concerts, de tous les voyages.

->Voir aussi - Mireille Mathieu : "Enfant je croyais que Tino Rossi était le Père Noël"

« Ma maman est très heureuse de venir avec moi en tournée, confiait encore Mireille il n’y a pas si longtemps. Je la présente sur scène. Je dois dire, en termes de métier, que ma maman casse la baraque ! Elle arrive et c’est une standing ovation. Les fans connaissent mon histoire, mon conte de fées, et ils ont beaucoup de respect pour ma maman. »

Présente

Au fond, quoi de plus normal que cette complicité jamais démentie, puisque c’est dès le début ou presque que les deux femmes, la mère et la fille, ont appris à s’épauler, à se soutenir, à s’entraider ? En tant qu’aînée des quatorze enfants de Roger et Marcelle Mathieu, Mireille, très tôt, a endossé pleinement ses responsabilités de « grande sœur » et, afin de soulager un peu sa mère des travaux harassants qu’entraînait cette « tribu », est très vite devenue comme une seconde mère pour les plus petits de ses frères et sœurs.

->Voir aussi - Mireille Mathieu : Sa relation secrète avec un lieutenant russe !

À 14 ans, elle pousse même ce sens des responsabilités jusqu’à se faire embaucher dans une usine d’enveloppes, pour aider financièrement ses parents. C’est de cette époque que remontaient les liens privilégiés entre Marcelle et son aînée ; des liens que rien ne parviendra à distendre, même pas l’incroyable célébrité mondiale qui va fondre sur Mireille à partir de 1964.

Ce parcours unique, Mme Mathieu l’a suivi pas à pas, toujours présente, toujours discrète. Et il n’est pas interdit de penser que si la chanteuse a su garder les pieds sur terre, ne jamais se prendre pour une diva – alors qu’elle a vendu à ce jour plus de cent millions de disques ! –, c’est parce que sa mère était là, près d’elle ; et que sa seule présence et son sourire débordant d’amour suffisaient à lui rappeler à chaque minute qui elle était et l’empêchaient de se laisser enivrer par les vapeurs de la gloire.

Du reste, Mireille a toujours été le contraire d’une fille ingrate, ou simplement indifférente. Elle savait bien, durant toutes ces années de compagnonnage, ce qu’elle devait à sa mère... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Didier Balbec

À découvrir