France Dimanche > Actualités > Mireille Mathieu : Elle se laisse mourir de chagrin !

Actualités

Mireille Mathieu : Elle se laisse mourir de chagrin !

Publié le 27 mai 2016

Deux mois après la disparition de Marcelle, sa mère adorée, Mireille Mathieu, qui n'est pas remontée sur scène depuis, est toujours sous le choc.

Si, pour la plupart d’entre nous, l’avènement du printemps est synonyme de renaissance, le 20 mars 2016, restera sans nul doute pour Mireille Mathieu le jour le plus triste de sa vie. En ce sombre dimanche en effet, la chanteuse perdait l’être qui comptait le plus à ses yeux, sa maman, victime d’une embolie pulmonaire.

Elle avait 94 ans. Un âge raisonnable pour tirer sa révérence après une vie aussi remplie que celle de Marcelle. Mais l’amour et la raison ne font pas toujours bon ménage, et l’interprète de Mille colombes est hélas ! bien placée pour le savoir. Car, avec sa mère, c’est une partie d’elle-même qu’elle a perdue.

->Voir aussi - Mireille Mathieu : Elle a perdu sa maman adorée !

En témoigne la scène déchirante qui a eu lieu le 24 mars, au cimetière de Saint-Véran, près d’Avignon, devant la tombe encore ouverte de la défunte : Mireille, dévastée par le chagrin, s’est jetée sur le cercueil, demeurant figée durant de longues minutes, comme pour retenir auprès d’elle celle qui ne lui avait pas seulement donné le jour, mais qui était toute sa vie.

Il n’est pas, dit-on, de meilleur remède que le temps pour panser les plaies de l’âme. Mireille, que nous avons rencontrée, semble malheureusement faire exception à cette règle. Deux mois après ce jour maudit, sa peine et sa souffrance sont toujours aussi vives. Cette battante, cette immense star qui en quelques notes met encore le monde à ses pieds, n’est plus que l’ombre d’elle-même.

->Voir aussi - Mireille Mathieu : Pour la première fois, elle parle de son handicap !

Et c’est en larmes qu’elle évoque l’absence insupportable de Marcelle : « Ma maman me manque beaucoup. Il y a des moments très difficiles et très tristes car je me trouve dans sa maison actuellement et tout me fait penser à elle. Parfois, je me sens assez désespérée. Ce n’est vraiment pas facile. Mon chagrin est... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Lili Chablis

À découvrir