France Dimanche > Actualités > Mireille Mathieu : “Enfant, je croyais que Tino Rossi était le Père Noël !”

Actualités

Mireille Mathieu : “Enfant, je croyais que Tino Rossi était le Père Noël !”

Publié le 26 janvier 2016

à 33 ans, le rêve de la demoiselle d’Avignon est devenu une réalité puisque le chanteur Tino Rossi a offert à Mireille Mathieu un cadeau� exceptionnel…

Lundi 28 décembre dernier, dans l’émission 300 chœurs pour les fêtes sur France 3, Mireille Mathieu était là, fidèle au rendez-vous qu’elle semble avoir avec des millions de Français depuis des années… Il aurait en effet semblé très étrange qu’une fin d’année à la télé se déroule sans sa silhouette élégante et sa voix formidable, sans sa présence à la fois douce et chaleureuse.

Mireille – il n’est même pas la peine de préciser son patronyme, Mathieu, tant elle semble être unique – était de retour sur le petit écran, et c’est comme si chacun avait soudain un peu remonté le temps, retrouvant une parcelle de son enfance. Oui, un Noël sans Mireille, c’eût été comme un festin sans dessert, une robe sans paillettes, comme une crèche sans petit Jésus…

->Voir aussi - Mireille Mathieu : Son retour endeuillé par un drame !

Parlons-en justement, de ce « petit Jésus », qui, comme on le sait, mais comme on l’oublie aussi, est au cœur de cette fête de la Nativité. Mireille, très pieuse, s’est confiée à ce sujet au Parisien, ouvrant son cœur sur ce que représente Noël : « La famille, la joie, et comme je suis très catholique, la naissance de Jésus », a-t-elle insisté.

Mais le Christ n’est pas le seul acteur de ces festivités. En effet, il est un autre personnage qui fait l’objet de toutes les pensées le 25 décembre, et notamment de celles des enfants, c’est évidemment le Père Noël ! Mireille, enfant, attendait elle aussi le bonhomme en rouge avec ses rennes, espérant qu’il lui apporterait les cadeaux dont elle rêvait toute l’année, dans une ambiance familiale aimante, auprès de ses treize frères et sœurs !

->Voir aussi - Mireille Mathieu : Sa liaison secrète avec Jean-Pierre Foucault !

Qu’importaient alors les conditions de vie difficiles, puisque l’amour circulait entre tous les membres de la famille : « Nous habitions dans des baraquements – juste des cubes avec cinq portes posés à côté de champs immenses peuplés de libellules, de papillons, de boutons d’or. C’était notre jardin. Il n’y avait ni machine à laver ni lave-vaisselle. On faisait chauffer l’eau sur le poêle. Certains hivers, il faisait jusqu’à moins cinq dans la chambre où je dormais, blottie contre mes sœurs », confiait-elle à Gala l’année dernière.

C’est là que, émerveillée, elle déballait la poupée tant convoitée, une fois le Père Noël passé. Et comme tout enfant, Mireille arrangeait le monde à sa façon. Qui était-il, cet homme à la barbe blanche qui déposait dans toutes les maisons les cadeaux tant attendus ? Pour elle, il n’y avait aucun doute, comme elle l’a révélé avec son honnêteté habituelle au Parisien : « Quand j’étais petite, je croyais même que le Père Noël c’était [Tino Rossi] ! »

Bien sûr que c’était lui, le grand, le beau, le magnifique Tino qui, chaque année, nous régalait de sa voix d’or avec son inimitable Petit papa Noël ! Cet artiste, véritable fierté nationale, à l’instar de Mireille d’ailleurs, aura vendu plus de 500 millions de disques ! Une prouesse pour un chanteur français, puisqu’il est le seul à avoir atteint ce sommet !

Quand, un an après la fin de la guerre, sa voix délivre les notes magiques que nous connaissons tous, il touche le cœur des Français encore très éprouvés. Deux ans plus tard, la mélodie interprétée par sa voix d’or devient un triomphe et l’indispensable chant de Noël !

Mélodieuse

Mais Tino jouera aussi un peu le rôle du Père Noël auprès de Mireille. En effet, en 1979, elle a alors 33 ans, il va lui faire un cadeau si grand, qu’elle n’aurait jamais pu l’imaginer lorsque, petite, elle écoutait son idole en regardant tomber la neige. Il lui offre en effet de chanter avec lui l’air magique de Petit papa Noël ! Une proposition qu’il ne fera à personne d’autre qu’elle !

« Chanter en duo avec Monsieur Tino Rossi a été un honneur et un cadeau. C’était en 1979 aux studios Davout, à Paris. Nous avons interprété ce duo une seule fois à la télévision pour un show de Maritie et Gilbert Carpentier », a expliqué la star il y a quelques jours à l’AFP.

Étonnamment, ce morceau n’était jamais sorti en disque jusqu’à présent ! Les fans de l’artiste, qui savaient que ce joyau existait, doutaient qu’il puisse un jour paraître… Mais voilà, la magie de Noël a encore opéré ! Mireille Mathieu vient de sortir un album de reprises de chansons de Noël chez Sony Music. On y trouve de grands classiques, comme Douce nuit, Minuit chrétiens, Mon beau sapin

Mais aussi deux inédits, dont La colombe de Noël, musique de Mendelssohn, paroles de Claude Lemesle, et le fameux duo avec Tino ! « Cet enregistrement n’a jamais été publié. J’ai voulu l’offrir au public, a-t-elle encore confié à l’AFP. Laurent Rossi, le fils de Tino, m’avait donné son accord cet été, avant son décès. Il était enthousiaste et très heureux que ce disque sorte enfin. »

Heureux, son public doit l’être aussi aujourd’hui, puisqu’il peut enfin écouter, quand il le souhaite, ces deux voix mélodieuses entonner la chanson magique. Aujourd’hui, Mireille espère que ce CD plaira à ses fans et à tous ceux qui peuvent encore la découvrir. Pas pour un plaisir égocentrique, elle n’a pas besoin de cela, elle qui a vendu quelque 190 millions de disques et qui n’a plus rien à prouver à personne.

Mais dans l’espoir, comme Mireille Mathieu l’a encore dit au Parisien, « qu’il apportera un peu de douceur et de paix ». Un programme qui lui ressemble et qui, c’est certain, séduira tous ceux qui l’aiment !

Laurence Paris

À découvrir