France Dimanche > Actualités > Mireille Mathieu Sa relation secrète avec un lieutenant russe !

Actualités

Mireille Mathieu Sa relation secrète avec un lieutenant russe !

Publié le 18 septembre 2015

Pour ce bel officier proche de Vladimir Poutine, Mireille Mathieu est une  déesse  qu’il vénère depuis son adolescence.

Il ne se passe guère de semaine sans que nous recevions plusieurs lettres de vous, chers lecteurs, dont l’objet est le même, assorti d’un certain nombre de questions : « Pourquoi ne voit-on plus Mireille Mathieu à la télévision ? » « Que devient notre Mireille ? » « Sa carrière est-elle terminée ? »… Eh bien, aujourd’hui, nous allons tenter de vous répondre, et d’apaiser vos inquiétudes.

D’emblée, rappelons-le : sa carrière n’est nullement en sommeil, même si, c’est vrai, elle est moins présente à la télévision… française ! Car il y a belle lurette que « notre » Mireille est une star internationale. Du coup, si elle semble parfois un peu dans l’ombre ici, il y a de nombreuses contrées où elle se trouve toujours en pleine lumière. Il y a même un très grand pays dans lequel elle n’est pas seulement une idole, mais une véritable déesse !

Cet État où la petite Avignonnaise est un objet d’adoration, c’est la Russie. De son côté, Mireille ne se fait jamais prier pour dire à quel point elle aime ces Slaves au cœur généreux et à l’âme sentimentale. En revanche, elle se montre beaucoup plus discrète dès qu’on essaie de la faire parler d’un Russe en particulier, un certain Sergueï. Car, oui, il y a bien un homme derrière tout ça !

Difficile, si on n’y a pas assisté en live, de se rendre compte de l’incroyable enthousiasme que soulève la chanteuse dès qu’elle apparaît à Saint-Pétersbourg, à Moscou ou encore à Volgograd. Et cela dure depuis 1967, année où elle fut l’une des premières vedettes françaises – Yves Montand s’y était rendu dès 1956 – à se produire en URSS !

C’était encore le cas samedi dernier : pour la septième année consécutive, elle était présente sur la place Rouge, invitée d’honneur de Spasskaya Bashnya, le grand festival moscovite qui rassemble les fanfares militaires du monde entier. Et, une fois de plus, ce fut du délire. Son premier fan ? Un certain Vladimir Poutine. Mireille a pris le thé à plusieurs reprises avec lui au Kremlin. Et elle affirme qu’il connaît très bien ses chansons et que, dans le privé, c’est un homme très souriant.

--> Lire aussi : Son retour endeuillé par un drame !

La popularité de la chanteuse est telle, là-bas, qu’elle rejaillit sur ceux qui l’entourent. Ainsi, il y a quelques années, lorsque Marcelle-Sophie, sa mère, l’accompagnait en Russie, les fans se précipitaient autour de la vieille dame pour lui faire signer des autographes à elle aussi ! « Merci de nous avoir donné Mireille ! » lui disaient certains avec ferveur. Des admirateurs de tous âges, d’ailleurs : les Russes qui sont tombés sous le charme de Mireille voilà trente ans sont, depuis, revenus l’écouter chanter avec leurs enfants… voire leurs petits-enfants ! Comme le résume l’intéressée : « La Russie et moi, c’est comme l’amour d’un homme et d’une femme, je suis reçue ici comme une tsarine ! »

Justement, à propos… Il existe un homme, à Moscou, dont la passion pour Mireille Mathieu dépasse encore en intensité celle de tous ses contemporains. Il l’a découverte adolescent, à l’époque où son père, militaire soviétique, était cantonné en Allemagne de l’Est. De son propre aveu aujourd’hui, le jeune Sergueï connaissait par cœur la moitié du répertoire de son idole. Depuis, l’adolescent a fait son chemin. Sergueï Khlebnikov est devenu un puissant commandant du Kremlin, avec le grade de lieutenant-général. À ce titre, il appartient à la « garde rapprochée » de Poutine. Il est aussi l’âme du festival auquel l’Avignonnaise participe chaque année depuis 2009. Et c’est à ce titre qu’il a pu approcher celle qu’il nomme, avec un sourire extasié, « sa déesse ». « Si on m’avait dit que je toucherais un jour la main de Mireille, je n’y aurais jamais cru ! » confesse-t-il. Avant d’ajouter qu’il éprouve pour elle un véritable amour… platonique ! Eh bien…

On peut dire qu’il est vraiment béni des dieux, M. Khlebnikov, puisque son « amour platonique » est partagé par Mireille ! Elle le racontait dans une interview accordée à un magazine russe, en 2013 : « Je suis en excellents termes avec lui, c’est vrai. Il est fort gentil avec moi et je suis toujours très heureuse de le retrouver. C’est un homme d’une grande courtoisie. De plus, son amour et sa compréhension de la musique nous rapprochent beaucoup. »

Maintenant, on comprend mieux l’attachement de Mireille pour l’ex-URSS…

Didier BALBEC

À découvrir