France Dimanche > Actualités > Miss France 2017 : Couronnement sur fond de désastre !

Actualités

Miss France 2017 : Couronnement sur fond de désastre !

Publié le 28 décembre 2016

Le règne d’Alicia Aylies, notre nouvelle reine de beauté, couronnée Miss France 2017 ne pouvait plus mal démarrer. Saura-t-elle s’en remettre ?

Dans le sondage effectué au sein de notre journal, celle qui vient d’être élue Miss France 2017 avait fini à la cinquième place. C’est Miss Provence qui avait récolté le plus de voix. Mais le public ayant toujours le dernier mot, c’est une autre candidate, toute aussi ravissante, qui a aujourd’hui la joie de porter la prestigieuse écharpe bleu, blanc, rouge.

Et c’est à la présidente du jury, Arielle Dombasle, qu’a été confié l’honneur d’annoncer le nom de l’heureuse élue devant plus de 8 millions de téléspectateurs. Il était minuit passé lorsque l’huissier de l’émission est venu sur la scène de l’Arena de Montpellier avec l’enveloppe contenant le résultat final. Et la gagnante n’est autre que Miss Guyane ! Une première pour cette région d’Outre-mer.

->Voir aussi  - Miss France 2017 : Les candidates vivent un enfer !

Alicia a partagé sa joie avec ses concurrentes et amies, ainsi qu'en compagnie du canteur Amir.
Alicia a partagé sa joie avec ses concurrentes et amies, ainsi qu'en compagnie du canteur Amir.

Alicia Aylies devance de peu Miss Languedoc-Roussillon et Miss Tahiti. Si les médias n’avaient pas prévu sa victoire, la jeune fille aux splendides yeux verts n’a pas volé son titre. Un triomphe auquel elle ne s’attendait pas : « Je suis surprise, vraiment heureuse d’avoir été élue. Que je le veuille ou non, maintenant, j’ai marqué l’histoire de la Guyane et j’espère très bientôt représenter ma région et la France », a-t-elle confié les larmes aux yeux après qu’Iris Mittenaere, Miss France 2016, l’a ceinte d’une couronne représentant un bouquet de jonquilles à la couleur dorée.

->Voir aussi - Miss France 2017 : Passez le test de culture générale !

Née à Fort-de-France, en Martinique, Alicia est étudiante en première année de licence de droit. À 18 ans, elle se verrait bien faire carrière en tant que juriste, ou, comme elle l’a annoncé samedi dernier au micro de Jean-Pierre Foucault, dans le mannequinat.

« Comme beaucoup de jeunes femmes, avait-elle déclaré, avant l’élection, à nos confrères de Paris Match, je rêve de mode, de podiums et de grands défilés de couturiers, mais je sais aussi que c’est un milieu où il est très difficile de se réaliser. Alors je garde avant tout comme objectif, de m’accomplir pleinement dans la fonction de juriste, car la justice reste pour moi un principe de vie irremplaçable. »

Alicia, superbe liane de 1,78 m, entend profiter de sa soudaine notoriété pour mener un combat qui lui tient à cœur. « J’aimerais soutenir l’accès au sport pour tous, et particulièrement pour les personnes à mobilité réduite, a-t-elle précisé. Selon moi, c’est la meilleure manière d’acquérir des valeurs de tolérance et de solidarité, de s’initier au “vivre ensemble” et de dépasser les différences. »

Nul doute que cette beauté aux yeux verts fait la fierté de son père Philippe.
Nul doute que cette beauté aux yeux verts fait la fierté de son père Philippe.

Le sport tient d’ailleurs une place importante dans sa vie. En effet, dès l’âge de 4 ans, cette fille unique, née de parents martiniquais, Marie-Chantal et Philippe, a pratiqué l’escrime à haut niveau. Elle voulait même participer aux JO de Rio 2016. Néanmoins, pour passer son bac (qu’elle a décroché en juin dernier), la jeune femme a décidé de mettre sa passion de côté.

Fille unique, Alicia vit actuellement avec sa mère, monitrice d’auto-école, à Matoury, au sud de Cayenne, et ne semble pas être un cœur à prendre. Elle ne veut pas s’exprimer à ce sujet, préférant ménager son jardin secret. Une chose est sûre, notre nouvelle Miss France a un sacré caractère. Quand elle veut quelque chose, elle fait tout pour l’obtenir. Son titre, elle ne le doit pas seulement au hasard.

Au micro de Guyane Première, elle a confié avoir mis toutes les chances de son côté : 
« Je suis aidée par un coach sportif avec lequel j’ai établi un programme. J’ai eu un coach verbal avec qui on simule des interviews. J’ai aussi suivi une préparation pour la culture générale qui est importante. »

Il lui faudra surmonter les épreuves auxquelles elle va être confrontée durant cette année. Car, contrairement aux apparences, la vie de Miss n’est pas de tout repos. Le calvaire d’Alicia avait d’ailleurs commencé un peu plus tôt dans la soirée. En effet, pour le défilé, les quinze candidates en lice se sont présentées l’une après l’autre devant le jury.

Quelle difficulté que de marcher juchée sur des talons aiguilles en portant une robe du soir ! Vous avez beau tout faire pour ne pas vous prendre les pieds dans l’ourlet, le danger demeure bien présent. Et c’est en direct que le drame a eu lieu. En faisant demi-tour, la malheureuse Miss Mayotte a lourdement chuté, le talon pris dans sa traîne. Cet épisode aura fortement déconcerté toutes les concurrentes, Alicia la première.

Ce qui pourrait paraître banal dans ce genre de concours, n’a rien d’anodin sur le coup. Dans les coulisses, on n’a pu éviter l’affolement général. Car ce qui n’aurait pu être qu’anecdotique, se serait révélé être bien plus grave que prévu. En effet, la pauvre Miss a dû être aussitôt prise en charge par l’équipe médicale ­présente sur place. Sylvie Tellier s’est toutefois voulue rassurante en minimisant l’affaire.

Première Guyanaise à être élue ambassadrice de la beauté française, Alicia Aylies, Miss France 2017.
Première Guyanaise à être élue ambassadrice de la beauté française, Alicia Aylies, Miss France 2017.

La directrice générale de la société Miss France a déclaré que Miss Mayotte a au moins pu fêter la victoire de sa copine Alicia durant le repas de fin de soirée. Il n’empêche que la jeune fille serait aujourd’hui immobilisée pour trois semaines à cause d’une foulure doublée d’une fêlure d’un métatarsien, un os du pied. Un incident qui vient ternir le conte de fées de notre nouvelle Miss France.

D’autant qu’Alicia a, par la suite, dû faire face à une autre épreuve, encore plus traumatisante. La reine de beauté a été victime d’odieuses attaques sur les réseaux sociaux. Des propos racistes faisant référence à ses origines. « La France est européenne et la femme qui est censée la représenter est africaine. Qui peut trouver ça normal ? » a-t-on notamment pu lire.

On peut malheureusement s’attendre à ce que dans les jours, voire les mois qui viennent, Alicia Miss France 2017 soit de nouveau la proie d’agressions tout aussi abjectes, dans la même veine. C’est, en quelque sorte, la rançon du succès…

Jean Joyon

À découvrir