France Dimanche > Actualités > Miss France 2017 : Portée disparue depuis l’élection de Miss Univers !

Actualités

Miss France 2017 : Portée disparue depuis l’élection de Miss Univers !

Publié le 29 avril 2017

Face à l’emballement médiatique que provoque la Française Iris Mittenaere, sacrée Miss Univers, la Miss France 2017 Alicia Aylies accumule revers et humiliations : un calvaire.

Depuis son couronnement planétaire aux Philippines le 30 janvier dernier, la renversante Miss Univers a de quoi rendre chauvin. L’unique victoire tricolore datait de 1953, alors imaginez ! Iris Mittenaere, 24 ans, Miss France 2016, dit s’être préparée à ce défi comme une sportive de haut niveau. Et ça a porté ses fruits !

Elle redoutait même de ne pas être « assez jolie » pour remporter la couronne tant convoitée face à des bombes comme la Miss Brésil ou encore la Miss Venezuela. Mais celle qui se destine à être dentiste, une tête pleine, donc, sur un corps de liane, a remporté la mise. Que de chemin parcouru depuis son titre de Miss Nord-Pas-de-Calais décroché en 2015 !

->Voir aussi - Miss France 2017 : Couronnement sur fond de désastre !

Aujourd’hui, cette « compétitrice dans l’âme », comme elle aime à se qualifier, réside à New York dans un 150 m2 avec vue sur Central Park. Couronnée en grande pompe et détentrice du Graal suprême, Iris a les honneurs de tous les magazines, de Paris Match aux Inrocks.

Après avoir mis la planète à ses pieds, on s’accorde à dire qu’elle possède la grâce et l’intelligence, sans oublier ce je-ne-sais-quoi qui classe les femmes de l’Hexagone 
parmi les plus attirantes du monde. Une vraie fierté nationale !

->Voir aussi - Miss Univers 2016 : Les Miss félicitent Iris Mittenaere !

Miss France et Miss Univers 2016 : Iris Mittenaere
Miss France et Miss Univers 2016 : Iris Mittenaere

À tel point qu’une pétition vient d’être lancée pour que son charmant minois devienne la prochaine effigie de la République française. René Mercier, l’ancien maire de Pecquencourt, une petite ville des Hauts-de-France, qui est à l’origine de cette initiative parrainée par Dany Boon, y croit dur comme fer : la Ch’ti lilloise au sourire éblouissant a toutes ses chances !

En Une du très branché magazine Technikart, la belle prouve qu’elle en a la stature et même l’envie, en lançant cette phrase choc : « Je serai la Marianne de tous les Français ! » Habillée pour l’occasion en bleu, blanc, rouge, elle se verrait bien prendre la relève de célèbres Françaises telles que Brigitte Bardot, Inès de La Fressange ou Sophie Marceau. Un appel on ne peut plus explicite à l’adresse de l’Association des maires de France…

Et, comme si cela ne suffisait pas, ses amours font aussi couler beaucoup d’encre. On lui a prêté une aventure avec Camille Cerf, la Miss France 2015, dont elle est très proche, ainsi qu’avec l’humoriste Kev Adams. Autant de rumeurs qui propulsent la plus belle fille du monde, officiellement en couple avec un certain Matthieu, au rang de superstar déchaînant les passions…

Et notre Miss France 2017 dans tout ça, que devient-elle ? Complètement éclipsée par Iris Mittenaere, la pourtant divine Alicia Aylies peine à faire parler d’elle. Certes, au lendemain du sacre d’Iris, elle s’était réjouie pour elle, vantant ses mille et une qualités. En bonne camarade, elle avait même fait le déplacement à Manille pour la soutenir.

Mais aujourd’hui, trop, c’est trop ! La coupe est pleine pour la Guyanaise qui souffre de plus en plus de ne pas être la favorite. C’est donc le cœur gros qu’elle enchaîne les séances de dédicace à travers le pays, parfois dans des coins très reculés de la France rurale, où sa venue peine à attirer les foules. Au Salon de l’agriculture, début mars, malgré tout, la Miss a joué le jeu, posant avec un agneau en compagnie de Sylvie Tellier, la directrice de Miss France organisation. De jolies images publiées ici et là, et une occasion inespérée de faire le buzz.

Une mise en lumière de bien courte durée. Comme toujours, Miss Univers n’a pas tardé à lui voler la vedette en s’octroyant, deux semaines plus tard, une visite express en France, cinq jours durant lesquels les journalistes ne la quittent pas d’une semelle. Un accueil digne d’un chef d’État en voyage officiel. À l’issue d’un 
incroyable marathon médiatique, elle aura eu tous 
les honneurs, même celui d’être reçue par François Hollande au palais de l’Élysée. Difficile de rêver mieux !

De son côté, Alicia poursuit sa descente aux enfers de l’indifférence. C’est bel et bien la première fois qu’une Miss France se sent humiliée à ce point. Vivre dans l’ombre d’Iris, voilà le triste sort qui lui est réservé. Et dans son malheur, la Guyanaise ne peut même pas compter sur le soutien de ses proches. La jeune femme de 18 ans est déchirée de voir sa 
belle région natale en proie à une crise 
sociale sans précédent.

La Miss a d’ailleurs tenu à réagir sur son compte Instagram en écrivant : « Aujourd’hui, ma Guyane est en grande difficulté. » Puis elle a lancé un appel au calme en ajoutant : « Il est temps que le climat s’apaise afin de pouvoir avancer ensemble. » En femme de cœur, elle aimerait tant que son titre de Miss France lui donne le pouvoir d’arranger les choses, alors que sa région natale est en pleine révolte.

Et puis Alicia aurait tellement voulu venir se ressourcer à Matoury, la commune où elle vivait avant d’être élue reine de beauté des Français. Une visite inimaginable tant que le département reste paralysé par les manifestations et les barrages. Fouler la terre de son enfance, encore un plaisir qui lui est donc refusé ! Gageons que sa récente visite à l’abbaye de Vaucelles, non loin de Cambrai, l’aura apaisée.

Venue dans le fameux lieu de culte à l’initiative d’une entreprise de bâtiment du nord de la France, Alicia Aylies en a profité pour se recueillir en admirant ce joyau d’architecture cistercienne. Un moment d’accalmie au beau milieu de ce qu’il convient désormais d’appeler la guerre des Miss…

Sophie Marion

À découvrir