France Dimanche > Actualités > Muriel Robin : Ce rôle qu’elle regrette amèrement !

Actualités

Muriel Robin : Ce rôle qu’elle regrette amèrement !

Publié le 18 janvier 2022

.photos:mpp-/-bestimage

Invitée sur le plateau de "Chez Jordan", Muriel Robin s'est confiée en toute transparence sur les grands regrets de sa carrière...

Muriel Robin en est convaincue, si elle n’avait pas fait son coming out lesbien, sa carrière dans le cinéma aurait décollé…. C’est du moins ce que l’actrice de 66 ans a récemment confié sur le plateau « Chez Jordan »La compagne d’Anne Le Nen a également expliqué qu’elle regrettait l’un de ses rôles marquants au cinéma…


L’heure était aux confidences dans « Chez Jordan », le nouveau rendez-vous vidéo à retrouver sur Télé-Loisirs. La raison ? Muriel Robin était invitée à se livrer en compagnie du journaliste Jordan Deluxe… Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette dernière s’est montrée plus sincère que jamais en évoquant en toute simplicité le grand regret de sa carrière : avoir fait son coming out beaucoup trop tôt.

« Dans le métier, il ne faut pas dire qu'on est homosexuelle parce qu'on ne travaille pas si on le dit. Preuve en est que pendant 30 ans moi, je n'ai pas fait de cinéma. (...) On ne vous le dit pas, mais ça m'est apparue le mois dernier. C'est une évidence. Comment vous expliquez qu'en 30 ans, on ne m'a pas vue au cinéma ? Vous l'expliquez comment ? », s’est interrogée la sexagénaire.

Avec le recul, Muriel Robin a donc affirmé qu’elle était « passée à côté du métier qu’elle voulait faire » en raison de sa sexualité, « le plus grand chagrin de (s)a vie ».

Pire encore, l’actrice de 66 ans regrette également l’un de ses rares rôles marquants au cinéma, celui de Béatrice de Montmirail dans « Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 » sorti en 1998. Pour rappel, la comédienne avait remplacé Valérie Lemercier, qui tenait ce rôle dans le premier volet de la saga, mais qui avait refusé de participer à la suite.

« Je n'aurais pas dû le faire. Déjà, quand on n'est pas choisie, ce n'est pas terrible, mais être choisie en deuxième... Je l'ai fait quand même parce que Valérie Lemercier ne voulait pas le faire, mais je ne suis pas une deuxième. Ce n'est pas très bon pour son ego (...) je n'ai pas été heureuse et donc je n'ai pas été très drôle et je n'ai pas été très bonne non plus », a confié une Muriel Robin. Une rétrospective sur sa carrière qui a le mérite d’être honnête.

Lisa Ziane

À découvrir

Sur le même thème