France Dimanche > Actualités > Muriel Robin : Elle déclare la guerre à Franck Dubosc !

Actualités

Muriel Robin : Elle déclare la guerre à Franck Dubosc !

Publié le 3 janvier 2019

Cette semaine, l’humoriste Muriel Robin a vivement critiqué les prises de position de Franck Dubosc…

L’humoriste de 63 ans a une dent contre Franck Dubosc. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle n’est pas là pour rire. « J’ai cette chance de ne pas être Franck Dubosc », a ironisé Muriel Robin dans les colonnes de Midi Libre cette semaine.

Interpellée sur la question des gilets jaunes, celle qui s’est fait remarquée récemment dans le téléfilm « Jacqueline Sauvage » n’a pas hésité à tacler le comportement de son collègue. En effet, elle n'a pas apprécié les retournements de veste successifs de la star de Camping…

Il y a trois semaines, cette polémique avait fait grand bruit. Après avoir apporté son soutien à la cause des gilets jaunes, Franck Dubosc avait été filmé, en caméra cachée, critiquant violemment les protestataires « trop hargneux, trop haineux, à dégager » selon lui.

Une prise de position que n’est pas prête d’oublier celle qui est devenue une artiste engagée ces dernières années. « Quand on  n’a rien à dire, il ne faut rien dire. Il n’y a que la sincérité qui peut être entendue. Comment pourrait-on être contre les gilets jaunes ? Pour ceux qui crèvent et qui ont une vraie revendication, comprendre leur colère et condamner la violence. Bien sûr qu’il faut prendre à ceux qui ont du pognon ! », a affirmé la compagne d'Anne Le Nen. Et d’ajouter : « Le mouvement des “gilets jaunes” est un peu un fourre-tout, c’est surtout un ras-le-bol, et ce n’est pas la faute de Macron. Avant, il y a eu des “gentils”, de gauche, des “méchants”, de droite, et rien n’a changé. Quand les entreprises s’en foutent plein les poches et écrasent les gens pour avoir plus, il y a quelque chose qui ne va pas. »

Presque un mois après la tentative de mea culpa de Franck Dubosc dans « Touche pas à mon poste », ce nouveau coup d’éclat  de Muriel Robin ne risque pas d’améliorer son cas. De nombreux gilets jaunes continuent d’ailleurs d’appeler au boycott de son nouveau spectacle « Fifty-fifty ». 

Julia NEUVILLE

À découvrir