France Dimanche > Actualités > Muriel Robin : Une déchirante disparition !

Actualités

Muriel Robin : Une déchirante disparition !

Publié le 9 octobre 2018

muriel-robin

Dimanche dernier, le beau-père de Muriel Robin s’en est allé…

Le mois d’octobre est synonyme de deuil pour Muriel Robin… Après avoir perdu son grand ami Charles Aznavour, c’est au tour de son beau-père de pousser son dernier soupir.

Le dimanche 7 octobre dernier, Michel Le Nen est décédé, des suites d’une longue maladie. C’est en juin dernier que la compagne de Muriel Robin révélait l’état de santé préoccupant de son père. Âgé de 81 ans, il luttait déjà depuis de longs huit mois contre ce mal qui le rongeait de l’intérieur.

En couple depuis douze ans avec « l’amour de sa vie », Muriel Robin avait créé une véritable complicité avec le père d’Anne qu’elle aimait à surnommer « son Jean d’Ormesson » - en référence à un autre grand homme qui a perdu la vie cette année.

Sur son compte Twitter, l’actrice française a tenu à confier sa peine à sa foule d’admirateurs : «  Juste pour vous dire que mon beau-père, c’était la grande classe, dehors et dedans. Un beau-père exceptionnel qui va me manquer. […] Je t’aimais tant Michel chéri. », a-t-elle écrit, tout en sobriété, avant de partager le message de son aimée.

Tu étais mon rocher, mon guide, celui avec qui je parlais une demi heure chaque jour, qui me conseillait, m’épaulait, m’apaisait. Tu étais ma demi heure quotidienne de culture, d’amour et d’humanité. Merci de m’avoir élevé avec tant d’amour, tant d’humanité et tant de valeurs. Merci de m’avoir appris qu’un simple sourire peut tellement changer les choses. Ces valeurs là, je vais continuer à les chérir plus que jamais. Tu vas me manquer Papa. Atrocement. Comment Muriel va faire sans son « Jean d’Ormesson », son beau père adoré ? On s’est tellement aimé. On a été si heureux et si malheureux tous les deux. Je voudrais me blottir dans tes bras, je voudrais entendre ta si belle voix, sentir ta main caresser ma joue. Je voudrais t’entendre rire, faire du bruit et tu vois, je voudrais même entendre ton éternuement légendaire ... Tu étais mon papa mais tu étais pour moi le plus grand et le plus digne des hommes. Tu es là, dans chaque fibre de mon coeur. Je te promets d’être forte. Je t’aime tellement. Bon voyage mon papa chéri.

Une publication partagée par Anne Le Nen (@alenen) le 7 Oct. 2018 à 1 :01 PDT

C’est encore le cœur lourd que l’actrice française – qui a déjà menacé de se suicider - doit avancer, mais elle le promet : « La force de notre amour nous fera relever la tête ».

Estelle LAURE

À découvrir

Sur le même thème