France Dimanche > Actualités > Mylène Farmer : Ses fans en sont fous !

Actualités

Mylène Farmer : Ses fans en sont fous !

Publié le 13 septembre 2013

Près d'un mois avant son premier concert, certains adorateurs de la belle rousse Mylène Farmer avaient planté leur tente devant l'entrée de Bercy... Nous les avons rencontrés.

Elle vient de souffler 52 bougies, ce 12 septembre et Mylène Farmer déchaîne toujours les foules et les passions ! Actuellement en concert à Bercy, elle a, comme à chacune de ses apparitions, déplacé des hordes de fans. Des groupies qui chantent Mylène, mangent Mylène, dorment Mylène, bref qui ont la belle dans la peau, et la suivraient au bout du monde pour assister à ses spectacles. Parader au premier rang, tenter de lui voler un regard, lui arracher un sourire... tous en rêvent !

Ainsi, Michel a vu la main de son idole se tendre vers lui, l'invitant à la rejoindre sur scène pour un instant magique. « Le temps s'est arrêté, j'ai mis des semaines à m'en remettre ! C'était l'un des plus beaux jours de ma vie ! », nous a confié ce banquier de 40 ans.

->Voir aussi - Mylène Farmer : Frappée par une mort atroce !

Si Michel vit à quelques stations de métro du Palais omnisports de Paris-Bercy (POPB), ce n'est pas le cas de son ami, Laurent, 41 ans. Tout aussi fan, ce dernier a débarqué d'Avignon quelques jours avant le premier concert de la diva au teint diaphane et à la chevelure flamboyante, avec sa tente et le précieux sésame : une place en Carré or ! « Un don du ciel, reconnaît-il, tant le jour de la mise en vente, les serveurs étaient saturés. C'est à chaque fois le même stress, la même angoisse ! »

Certains, tenez-vous bien, ont planté leur toile sur le parvis de Bercy depuis le 11 août dernier, pour assister au show d'ouverture de la reine de la pop, qui a eu lieu le 7 septembre ! C'est par milliers qu'ils sont arrivés de tout l'Hexagone afin d'honorer ce grand rendez-vous... Comme Céline, qui a fait le voyage depuis l'Alsace. « La sortie de son album Innamoramento, en 1999, a été pour moi un vrai coup de foudre », nous a-t-elle confié. Cette infirmière de 29 ans, qui a obtenu des places pour quatre concerts d'affilée, est venue avec un ami, Pierre, 40 ans, qu'elle a rencontré, on vous le donne en mille... à l'un des shows de la belle rousse !

« Depuis, on se voit très souvent, et on se fait des soirées Mylène, nous a-t-elle raconté. On écoute tous ses albums, on regarde tous ses DVD, et on chante à tue-tête jusqu'au bout de la nuit ! Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas. À mon travail, par exemple, ils trouvent ça insensé de faire du camping ou d'aller la voir quatre soirs d'affilée. Mais ils ne savent pas à quel point elle fait partie de ma vie. C'est ma passion ! »

Sacrifices

Dans la tente d'à côté, Cassy, 23 ans, débarquée de Marseille, et son chéri, Sébastien, 34 ans, qu'elle a converti au culte Farmer : « Si on avait pu, on serait là depuis bien plus longtemps ! », nous ont expliqué ces deux magasiniers. « Malheureusement il a fallu jongler avec nos jours de congé et c'est aussi un sacré budget ! Les billets pour quatre soirs ; les allers-retours en train, car on assiste à deux concerts, on repart travailler, et on revient pour les derniers ; une nuit à l'hôtel pour pouvoir prendre une douche, les frais annexes... au total, on ne doit pas être loin de 3.000 euros ! »

Mais c'est bien connu, quand on aime, on ne compte pas. Et on est prêt à tout ! Cassy se souvient ainsi avoir attendu des heures en plein hiver, sous la neige, pour voir la star qui se produisait à Genève : « Nous étions nombreux à n'avoir pas de tente, du coup on crevait de froid. Entre fans, on essayait alors de se réchauffer en se collant les uns aux autres. Mais ça fait partie du jeu. »

À Paris, la police n'apprécie guère de voir fleurir ces abris de fortune devant le POPB, comme l'explique encore Cassy : « Dès qu'ils passent, ils nous demandent de plier nos affaires ; alors on remballe et on se réinstalle plus tard. » Il faut dire que l'artiste prend soin de ses fans toujours plus nombreux, toujours plus fervents, leur offrant chaque fois le plus gigantesque des shows. Chacun se dit alors que ce moment magique valait bien quelques sacrifices. Comme conclut Michel : « C'est le prix à payer pour avoir son bout de Mylène ! »

Le POPB, comme l'explique encore Cassy : « Dès qu'ils passent, ils nous demandent de plier nos affaires ; alors on remballe et on se réinstalle plus tard. »

Il faut dire que l'artiste Mylène Farmer prend soin de ses fans toujours plus nombreux, toujours plus fervents, leur offrant chaque fois le plus gigantesque des shows. Chacun se dit alors que ce moment magique valait bien quelques sacrifices. Comme conclut Michel : « C'est le prix à payer pour avoir son bout de Mylène ! »

Caroline Berger

À découvrir

Sur le même thème