France Dimanche > Actualités > Nabilla : Arrêtée par la police !

Actualités

Nabilla : Arrêtée par la police !

Publié le 17 mai 2013

Condamnée pour escroquerie en Suisse, son pays natal, la jeune femme est aujourd’hui poursuivie pour avoir  craché  sur un employé de la SNCF.

Télé-réalité ou pas, Nabilla n’est pas un ange. Depuis qu’elle a été impliquée dans une altercation avec un agent SNCF le jour de l’Ascension, ses détracteurs espèrent que la starlette, qui montera les marches à Cannes, ne l’emportera pas au paradis. Cette fois. Revers de la célébrité, depuis son fameux «Allô quoi ?», on lui ressort tous les vieux dossiers. Alors qu’elle a déposé sa réplique, juste avant que de grandes marques ne s’en emparent et s’apprête à signer de juteux contrats publicitaires, Nabilla dément dans Libération avoir été condamnée à un mois de prison avec sursis pour une histoire d’escroquerie en Suisse dans laquelle elle aurait joué un rôle avec cinq autres protagonistes, eux aussi condamnés depuis.

Une combine qui a rapporté 164 000 euros à ses auteurs qui, après avoir volé des ordres de paiement de particuliers dans des boîtes aux lettres des postes de Genève, les modifiaient puis les réexpédiaient aux banques. L’argent était alors viré sur différents comptes dont ils étaient les bénéficiaires. Restait ensuite à prélever le cash au guichet. Les pistes mènent alors à une jeune femme de 17 ans. « J’étais mineure, entendue comme témoin dans cette affaire et j’ai été mise hors de cause », se défend celle qui se vante aussi, toujours dans Libération, d’avoir plus appris dans la cour de récré qu’en classe. « Pour les combines »…

A cette même époque, après des essais comme mannequin, elle est engagée par TF1 dans L’amour est aveugle. Sa première télé-réalité. Problème : elle est encore mineure, mais, à la télé, tout le monde ferme les yeux. Et aujourd’hui la voilà en pleine lumière via NRJ 12 avec son « Allô, t’es une fille et t’as pas de shampoing ». La séquence fait l’effet d’une bombe sur la TNT et repasse en boucle sur la toile. La jeune femme de 21 ans touche son rêve de ses doigts manucurés. Mais elle reste anxieuse. « Je ne veux pas faire un buzz et disparaître. » Pour l’instant, pas de danger ! Avec ses jupes moulantes, son maquillage haut en couleur, ses talons aiguilles et sa poitrine XXL, on ne voit qu’elle.

Limites

Surtout lorsque la bimbo décide de doubler tout le monde dans une file d’attente gare de Lyon, en ce jour férié où les guichets sont pris d’assaut. De bonne humeur, la Barbie brune chante à tue-tête Je vais tout niquer sur les Champs-Élysées, du groupe Sexion d’Assaut. Mais la patience de la belle a plus de limites que ses extravagances. Elle dépasse la file d’attente et se plante devant le comptoir, juchée sur ses escarpins. Mais l’agent SNCF a l’œil vigilant. Il lui intime de retourner « à la queue comme tout le monde ». Vexée, la nouvelle star jette alors un papier à la figure de l’employé, qui le retourne à l’envoyeuse. Le ton monte, et la Suissesse finit par cracher au visage de l’agent.

Les policiers sont appelés à la rescousse et interpellent la contrevenante. Elle sera relâchée peu après, mais l’affaire n’est pas close : « Il y a eu une altercation entre cette personne, Nabilla, et un de nos guichetiers, que nous avons encouragé à porter plainte. Toute agression sur un agent de la SNCF est inacceptable, y compris de la part d’une personne en mal de notoriété », déclare alors un porte-parole de la compagnie.

Qui plus est, les collègues de l’agent ont exercé leur droit de retrait tandis que l’un d’entre eux tweettait : « T’es agent SNCF et tu te fais cracher dessus par Nabilla… Non mais allô quoi ! » Outre une probable convocation devant les tribunaux, cette nouvelle affaire pourrait porter préjudice aux futurs business de Nabilla. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas tout de suite qu’elle pourra réaliser un autre de ses rêves : «être tranquille, faire ce que je veux et courir à poil dans la rue.» Encore que…

Propos recueilli par Pierre-Antoine Brionne

À découvrir