France Dimanche > Actualités > Nabilla : Elle bouleverse radicalement son mode de vie !

Actualités

Nabilla : Elle bouleverse radicalement son mode de vie !

Publié le 15 janvier 2018

La starlette est connue pour ne jamais faire les choses à moitié. Cette année, elle fait rimer 2018 avec « changements drastiques ».

Cette semaine, l'influenceuse vient d’annoncer sur le réseau social SnapChat une importante décision qui va à jamais bouleverser son mode de vie.

À l’heure où la recherche de bien-être est devenue l’une de nos préoccupations centrales, nombreux sont ceux qui ont décidé de totalement modifier leur mode de vie. C’est le cas de la jeune femme qui a annoncé à ses fans dire STOP à la viande, au poisson et à la fourrure ! Et oui, la jeune femme devient vegan.

Dans les colonnes de Paris Match, elle revient sur les trois raisons qui ont motivé son choix.  

Elle explique ainsi que son grand-père est mort du diabète et que son père en est lui-même « à un stade assez avancé », la jeune femme a donc malheureusement un terrain assez favorable pour développer cette maladie… Ce qu’elle aimerait autant éviter : « Je me suis rendue compte en regardant des reportages que consommer en grande quantité de la viande ou des œufs pouvait favoriser le diabète ».

Mais ce n’est pas tout ! Toujours accompagnée par son chien Pita, Nabilla dit avoir eu une véritable « prise de conscience » grâce aux « reportages à la télévision et sur Netflix » : « La façon dont on traite les animaux c’est terrible à mes yeux. J’ai même pleuré quand j’ai vu certaines images. Nous sommes en 2018 et qu’on continue à abattre les animaux ainsi, ce n’est pas possible ». Pour être en accord avec sa nouvelle résolution, Nabilla va donc revendre l’intégralité de ses fourrures et « reverser l’argent à une association animalière ».

Sa « prise de conscience » ne s’arrête pas là et va jusqu’à s’étendre à l’intégralité de la planète. La raison de cet intérêt soudain ? Le reportage de l’acteur Leonardo DiCaprio sur le réchauffement climatique : « Je me suis rendue compte que le fait d’élever à grande échelle du bétail favorisait le réchauffement climatique. Il faut lutter contre cela pour nos enfants et même pour les enfants de nos enfants. Je n’en ai pas encore mais j’y pense !»

Plus qu’une volonté de sensibiliser ses publics à la question animale et environnementale, la jeune femme l’assure : cette décision elle l’a prise pour elle et « ne force personne à le devenir » …

Julia NEUVILLE

À découvrir