France Dimanche > Actualités > Nagui : Il a vu la mort en face !

Actualités

Nagui : Il a vu la mort en face !

Publié le 3 juin 2018

nagui-20180514

C’est une anecdote incroyable qu’a confiée Nagui, mardi 1er mai, sur le plateau de son émission “Tout le monde veut prendre sa place” sur France 2…

Ce jour-là, l’animateur recevait un candidat dénommé Richard. Un retraité passionné de rugby qui s’est rappelé d’un accident subi lors d’un match amateur contre une équipe qui s’appelait La Rafale.

Il a avoué, devant les candidats amusés, avoir gardé un souvenir cuisant de cette douloureuse expérience, où il avait été salement blessé.

« Il y a eu un coup de pied de relance de la part de l’adversaire. Je cours après et je me couche sur le ballon. L’adversaire est arrivé et m’a donné un coup sur les fesses, a-t-il raconté. Mon coccyx était fêlé. »

On imagine le calvaire du malheureux.


Nagui, lui, a semblé très touché par cette confidence. à son tour, et à la stupéfaction générale, il a relaté le terrible accident dont il a été victime il y a quelques années, lors d’un match de rugby.

A l’époque, l’animateur avait décidé, pour s’amuser, de défier sur le terrain un célèbre joueur du XV de France, âgé aujourd’hui de 51 ans.

Ce sportif n’est pas n’importe qui : il se nomme Olivier Roumat, dit « La Roume », un colosse de 2,02 m pour 117 kg. Un « beau bébé » qui a fait les belles heures du rugby français, sélectionné à 61 reprises en équipe nationale.

Colosse

Né le 16 juin 1966 à Mont-de-Marsan, dans les Landes, cet athlète nourri aux pommes de terre à la graisse d’oie et au cassoulet était doté d’une puissance musculaire qui impressionnait tous les rugbymen étrangers.

Et ce colosse-là n’avait pas des pieds d’argile : un seul de ses plaquages pouvait envoyer le plus robuste des sportifs aux urgences.

Mais Nagui, le jour de cette rencontre festive, s’était mis en tête de faire le malin sur le terrain et de défier le redoutable Olivier Roumat en gardant le ballon, tout en s’efforçant de le semer.

Mal lui en a pris : tel un taureau dans une arène, c’est une « Roume » éructante et rugissante qui se lance à la poursuite du frêle animateur.

Le combat est inégal : imaginez une bête de guerre de 2 mètres de haut poursuivant un poids léger de 67 kg pour 1,74 m. En termes de physique des masses, il y a là une forte inégalité. Pire : agacé, le costaud plaque Nagui au sol de tout son poids. Le choc est d’une violence inouïe.

L’animateur, terrifié, a cru sa dernière heure arrivée : « Il m’a explosé, avoue Nagui. [Après le] plaquage, j’ai vu des étoiles dans tous les sens. »

Bilan médical de ce rude et inflexible geste sportif : deux côtes cassées et de nombreuses plaies et bosses pour l’animateur.

Et celui-ci, encore impressionné, d’ajouter : « C’est un peu sport, le rugby. »

Pas rancunier, Nagui s’est réconcilié avec son adversaire dès la fin du match et les deux hommes ont gardé les meilleures relations du monde.

Une chance cependant que le présentateur préféré des Français n’ait pas été plus gravement blessé : un tel choc aurait pu lui être fatal…

Georges BOISGONTIER 
et Edwige FERNANDEZ

À découvrir