France Dimanche > Actualités > Nana Mouskouri : Dévastée par son divorce !

Actualités

Nana Mouskouri : Dévastée par son divorce !

Publié le 14 septembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

À 86 ans, Nana Mouskouri s'est confiée sur la douloureuse séparation qui a bouleversé sa vie…

Elle a débuté en 1958, enregistré plus de 1 550 chansons et vendu plus de 300 millions de disques, presque autant que la rockeuse Madonna… C'est dire si Nana Mouskouri est, encore aujourd'hui, un monument de la chanson !


Mais si cette artiste à la voix unique, qui prêche depuis toujours l'amour, le respect et la tolérance, est fi ère d'avoir accompli un tel parcours, son cœur conserve une éternelle blessure… « Je regrette d'avoir fait subir un divorce à mes deux enfants », a-t-elle en effet confi é au journal suisse Le Temps.

Mariée au musicien et producteur grec Geórgios Petsilás, en 1961, la star donnera naissance en 1968, à Nicolas, et à Hélène, dite Lenou, deux ans plus tard. Mais en 1975, le couple choisit de se séparer, leur chemin ayant alors pris des directions opposées… « Sans cela, je n'aurais pas fait carrière, a aussi expliqué la chanteuse. Mon ex-mari voulait retourner en Grèce, mais je n'étais pas prête à abandonner la musique. Et j'ai ensuite eu la chance de me remarier avec André Chapelle, mon producteur. »

Malgré son bonheur de vivre pleinement sa carrière d'artiste, cette décision ne cessera jamais de la hanter.

En 2018, à la sortie de son dernier disque, Forever Young, la toujours brune Loanna – son vrai prénom ! – confi ait dans les pages du Parisien : « Je n'ai pas été assez présente pour mes deux enfants. Jusqu'à 7 ans, ils m'accompagnaient partout, mais quand ils sont rentrés à l'école, ils sont restés à Genève où ils sont nés, et moi j'étais tout le temps sur les routes. Après le divorce, j'avais leur garde, mais c'est surtout leur nanny qui était là. »

Avec du recul, malgré tout l'amour qu'elle leur porte, la star ne peut s'empêcher de penser qu'elle est passée à côté de sa progéniture, qu'elle a manqué quelque chose de précieux.

« Je le regrette. Je crois que mes enfants m'aiment beaucoup, ça je le sais et moi je les adore. Mais je pense qu'il y aura quelque chose entre nous que j'aurai tellement voulu avoir et que peut-être je n'aurai jamais. Mais c'est la vie… » 

Clara MARGAUX

À découvrir

Sur le même thème