France Dimanche > Actualités > Nana Mouskouri : Elle a échappé à un attentat

Actualités

Nana Mouskouri : Elle a échappé à un attentat

Publié le 19 mai 2018

La star de 83 ans, Nana Mouskouri, a cru sa dernière heure arrivée.

Nous ne le savons désormais que trop : la mort, aveugle, peut dorénavant nous frapper à chaque coin de rue par la faute de fanatiques.

Ce qu’on ignorait, en revanche, c’est que la célèbre chanteuse, dont le dernier album Forever Young est un petit bijou, aurait pu être l’une des victimes de ces tueurs prêts à tout pour faire régner la peur chez leurs ennemis.

Et pourtant, Nana Mouskouri, comme elle vient de le raconter à nos confrères de VSD, a bien failli ne jamais revenir de sa tournée aux États-Unis.

À l’époque, dans les années 60, l’artiste grecque avait accepté d’accompagner le célèbre coroner noir Harry Belafonte, pour sillonner une Amérique alors déchirée par la ségrégation raciale, en pleine campagne pour les droits civiques.

« Pendant la tournée, il y avait beaucoup de racisme, se souvient la chanteuse. Harry ne devait pas me tenir la main, on ne devait pas être trop près l’un de l’autre. Une fois, dans un avion à destination de San Francisco, nous avons dû atterrir parce qu’un attentat à la bombe se préparait. Harry était très proche de Martin Luther King, et il était régulièrement menacé de mort. »

Peu de temps après, le 4 avril 1968, le pasteur, défenseur non-violent de la cause noire, était assassiné.

Claude LEBLANC

À découvrir