France Dimanche > Actualités > Natacha Amal : Son idylle avec Prince !

Actualités

Natacha Amal : Son idylle avec Prince !

Publié le 21 novembre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Alors que Natacha Amal assistait à l'un de ses concerts, le chanteur Prince l'avait remarquée, assise au premier rang…

On l'a connue dans la peau d'une Femme(s) de loi, nom de la série qu'elle a brillamment incarnée neuf années durant, sur TF1, mais la belle Natacha Amal est avant tout une femme de caractère. Ces derniers temps, on l'a plus vue au théâtre qu'à la télévision, entre autres dans Elvire, d'Albert Bernstein, en 2018, et Un grand cri d'amour, de Josiane Balasko, l'année dernière. Son nouveau « bébé », c'est un one-woman-show, qu'elle a elle-même écrit, et qui s'appelle tout simplement : Même p'Amal.


Si elle a hâte de pouvoir le jouer à nouveau dans toute la France, espérant, comme tous les artistes, que la crise sanitaire ne contrarie pas trop violemment son projet, la comédienne de 52 ans expérimente depuis peu la vie de célibataire.

En effet, après un premier mariage, en 1997, avec le metteur en scène et écrivain Claude Rappé, dont elle a divorcé en 2007, elle avait retrouvé l'amour dans les bras de Jacques Stival, producteur. Ils avaient uni leurs destins en 2015, mais se sont récemment séparés. Toutefois, ces deux hommes ne sont pas les seuls à avoir craqué pour la séduisante Natacha… Parmi tous ses soupirants, il en est un que vous connaissez forcément, avec qui elle a vécu une aventure brûlante : le chanteur Prince – auteur, entre autres, de la chanson et du film Purple Rain –, trop tôt disparu en 2016.

Les deux artistes s'étaient rencontrés alors que la star internationale venait donner un concert à Paris. Natacha n'était pas encore la comédienne qu'elle est devenue, mais le chanteur l'avait immédiatement repérée au premier rang de la salle et lui avait proposé de le rencontrer… C'est ainsi qu'une belle idylle était née. « On a eu une aventure, j'étais son genre », avait-elle expliqué, en 2019, à Gala. Natacha garde un excellent souvenir de ce grand artiste : « Il était d'une galanterie hors norme, avait-elle ainsi confié à notre confrère. Son garde du corps, Gilbert, m'accompagnait quand il fallait le rejoindre aux États-Unis, son staff s'occupait de gérer les déplacements. […] Il était très pur. Très intense et charismatique, avec un immense respect. […] Je retiens de lui sa grande et rare élégance à mon égard. »

Laurence PARIS

À découvrir