France Dimanche > Actualités > Nathalie et Jean-Pierre Pernaut : Leur nouveau grand bonheur !

Actualités

Nathalie et Jean-Pierre Pernaut : Leur nouveau grand bonheur !

Publié le 19 novembre 2010

Pour les heureux parents de Lou et de Tom, Nathalie et Jean-Pierre Pernaut cet événement est sûrement la surprise la plus inattendue de l'année.Pour les heureux parents de Lou et de Tom, Nathalie et Jean-Pierre Pernaut cet événement est sûrement la surprise la plus inattendue de l'année.

Il est bien loin le temps des rumeurs qui avait plongé le couple dans la tourmente après la participation de Nathalie Marquay à La ferme célébrités en 2005. L'an prochain, Nathalie et Jean-Pierre Pernaut fêteront les dix ans de leur rencontre, lors de l'élection de Miss France, le 8 décembre 2001.

Une décennie faite de joies mais aussi d'épreuves, et surtout marquée par la naissance de Lou ( 8 ans ) et Tom ( 7 ans ). Toujours aussi amoureuse, Nathalie, 43 ans à peine, confiait il y a quelques mois à Nice-Matin : « C'est un mari extraordinaire et j'ai beaucoup de chance de l'avoir. »

Pour Jean-Pierre aussi, l'amour aussi est primordial, celui de ses proches bien sûr, mais également celui des téléspectateurs. Le 22 février prochain, il célébrera ses vingt-trois ans aux commandes du 13 heures de TF 1 ! Cette longévité, c'est la grande fierté du journaliste.

->Voir aussi - Jean-Pierre Pernaut : La fin d'une belle histoire d'amour !

En faisant le choix de la France et des régions, des traditions et des « vraies gens » plutôt que celui du sensationnalisme, Jean-Pierre a réussi une gageure en réunissant régulièrement à l'heure du déjeuner, plus de 6 millions de téléspectateurs.

D'ailleurs, le lundi 8 novembre dernier, les plus attentifs de ses fidèles ont pu déceler dans le regard de leur présentateur préféré un peu plus d'émotion que d'habitude, voire une certaine fébrilité. Et il y avait une très bonne raison à cela.

" Précurseur génial "

Quelques minutes avant de prendre l'antenne, le journaliste venait d'apprendre l'attribution du prix Goncourt 2010 à Michel Houellebecq pour son roman La carte et le territoire . Or, dans ce livre, l'écrivain encense littéralement Jean-Pierre, saluant l'œuvre qu'il accomplit depuis plus de vingt ans à la tête de son JT.

Pour les parents de Lou et de Tom, cet hommage inattendu est effectivement une surprise de taille. Allant à rebours de certaines élites parisiennes, Houellebecq estime en effet, comme il l'a déclaré aux Inrockuptibles, que :

« c'est un précurseur génial. Jean-Pierre Pernaut, c'est l'avenir économique de la France avec la réutilisation commerciale, touristique du terroir français, que les étrangers vont nous acheter très cher [...] Par une espèce d'acte de génie, dès l'extrême fin des années 80, il a tout compris avec dix ans d'avance. Il est très important dans l'histoire télévisuelle française et même de la France. »

Dans La carte et le territoire , JPP apparaît longuement. L'auteur s'est juste permis de modifier légèrement son CV. L'action se situe dans un futur proche, Jean-Pierre a abandonné la présentation du 13 heures , il dirige maintenant Michelin TV, une chaîne du câble inspirée par le célèbre guide touristique.

Le héros, Jed Martin, se rend à une soirée de nouvel an chez le journaliste. « Des paysans vendéens armés de fourches montaient la garde de chaque côté du porche conduisant à l'hôtel particulier de Jean-Pierre Pernaut, écrit Houellebecq, la résidence évoquait une abbaye romane avec ses couloirs et ses cryptes. »

Revanche

Lors de cette soirée, il croise Pierre Bellemare, Claire Chazal, Julien Lepers et même un Patrick Le Lay (l'ex-PDG de TF 1) très éméché. La scène où Jean-Pierre calme fermement ce dernier donne l'occasion à l'auteur de prouver son admiration pour le journaliste picard.

D'ailleurs, tout au long du livre, son enthousiasme est manifeste. Il écrit notamment : « Partant de l'actualité immédiate, Jean-Pierre Pernaut accomplissait chaque jour cette tâche messianique consistant à guider le téléspectateur, terrorisé et stressé, vers les régions idylliques d'une campagne préservée, où l'homme vivait en harmonie avec la nature, s'accordait au rythme des saisons. »

L'écrivain salue aussi le fait que son modèle « s'était toujours refusé à réinvestir son immense notoriété dans une tentative de carrière ou d'engagement politique. » Une salve de compliments qui doit réjouir Nathalie et Jean-Pierre Pernaut. Belle revanche sur le parisianisme !

Heureux d'être enfin reconnu à sa juste valeur après avoir travaillé toute sa vie, Jean-Pierre Pernaut ne boude d'ailleurs pas son plaisir.

Le mois dernier, dans Le Parisien , il confiait sa satisfaction : « Je suis fier d'être dans son livre ! Houellebecq s'est aperçu que ce qu'on appelle, de manière péjorative, la France du passé est une France extrêmement présente, avec un artisanat fier de son savoir-faire, qui est unique. Les gens ont été surpris qu'un intellectuel aime bien Pernaut. Ben oui ! »

Mais nul doute que c'est avec Nathalie, la femme de sa vie, que le journaliste a écrit les plus belles pages de son histoire !

Benoît Franquebalme

À découvrir