France Dimanche > Actualités > Nathalie Marquay : Sa santé décline !

Actualités

Nathalie Marquay : Sa santé décline !

Publié le 2 décembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Bouleversée et désemparée par le terrible cancer des poumons de son mari Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay doit désormais faire face, quitte à mettre sa propre santé en jeu...

C’est une nouvelle terrifiante qui s’est abattue sur la famille Pernaut. En effet, il y a quelques semaines, l’ex-journaliste de TF1 apprenait qu’il était atteint d’un cancer des poumons. Alors même que ce dernier avait vaincu un précédent cancer de la prostate, ce nouveau coup dur à eu l’effet d’une bombe.


"J’ai appris cette maladie au mois de mai dernier. J’ai subi une première opération début juillet. Un traitement qui continue depuis quelques semaines. Il ne faut pas avoir peur du cancer. J’en ai déjà eu un, la prostate, vous le savez, j’en ai parlé pour essayer d’améliorer la prévention. Même chose pour le poumon, j’ai cru que ça ne pouvait arriver qu’aux autres", avait écrit Jean-Pierre sur son compte Twitter.

Malheureusement pour Jean-Pierre, les nouvelles ne sont pas très bonnes. Opéré l’été dernier, il a annoncé ce 29 novembre que c’était désormais son poumon gauche qui était atteint après des années de tabagisme. Seulement cette fois-ci, la tumeur semble si imposante, qu’aucune opération n’est possible.

Son seul espoir reste maintenant la radiothérapie et un moral à toute épreuve. D’ailleurs, à ce propos, le journaliste peut compter sur le soutien sans faille de sa famille et notamment de sa femme, Nathalie.

Déterminée à soutenir son mari envers et contre tous, l’ancienne reine de beauté va jusqu’à s’oublier parfois comme elle l’expliquait dans les colonnes de Gala ce 1er décembre : "J'ai le sentiment de tout porter sur mes épaules. Je n'ai pas le temps de penser à moi depuis quelques mois. Je m'oublie. Mais je ne me plains pas évidemment."

Plus grave encore, au-delà de son état d’esprit, c’est surtout son corps qui tire la sonnette d’alarme. "Parfois, j'aimerais bien pouvoir pleurer pour évacuer tout ce stress, cette colère, ces angoisses, mais je n'y arrive pas. Je pense que mon subconscient reste bloqué. Je sens que j'ai des douleurs dans le dos, mal à l'estomac. Mais je m'occuperai de moi quand Jean-Pierre ira mieux", conclut-elle.

Nathalie Marquay le sait, à présent, ils devront livrer ensemble "le plus grand combat de leur vie". 

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème