France Dimanche > Actualités > Nicolas Hulot : À la tête d’une vraie fortune !

Actualités

Nicolas Hulot : À la tête d’une vraie fortune !

Publié le 31 août 2018

hulot-3

7,3 millions d’euros – c’est le montant de la fortune de Nicolas Hulot, ministre démissionnaire de la transition écologique et solidaire. Un sacré pactole !

Tremblement de terre au gouvernement. Ce mardi 28 août, l’écologiste préféré des Français a claqué la porte de son ministère de la transition écologique et solidaire sur le plateau de France Inter. 

Démission inattendue -  ni le président de la République ni son premier ministre n’avait été mis dans la confidence - qui intervient après avoir été « mûrie de longs mois » selon l’ancien ministre. La raison de cette décision brutale ? « Je sais que seul, je n'y arriverai pas. J'ai un peu d'influence, je n'ai pas de pouvoir », a confié l’ancien n°3 du gouvernement. 

Ce revirement de situation a poussé les médias français à s’intéresser de plus près au patrimoine de l’écolo préféré des Français. Car, en rompant son mandat, Nicolas Hulot a dit « au revoir » aux 9 940 euros de rémunération qui lui rapportait son activité politique chaque mois.

Pour celui qui clame n’avoir « aucune ambition politique », peu de doutes que l’argent ait un jour été une des motivations de son engagement dans le gouvernement d’Édouard Philippe.  

Et pour cause : grâce aux activités de la marque Ushuaïa, l’homme de 63 ans est à la tête d’une véritable petite fortune – soit 7,3 millions d’euros.

Créée dans les années 1990 par TF1 et L’Oréal à l’insu Nicolas Hulot pour surfer sur le succès de l’émission Ushuaïa Nature dont il était le présentateur, la marque s’est révélé être une véritable mine d’or.


S’il affirme avoir tout d’abord montré son mécontentement face à l’utilisation de son image, l’ancien ministre a su rapidement rebondir et faire fructifier ses intérêts en demandant au n°1 mondial des cosmétiques de contribuer financièrement à la fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme (créée en 1990).

Pour chaque gel douche, shampoing et déodorant vendu via sa société Eole Conseil – dont il détient 99,99 % des parts, Nicolas Hulot continue de toucher des royalties et des dividendes. En février 2018, l’ancien ministre déclarait avoir perçu près de 249 000 euros net de royalties et 221 000 euros net de dividendes grâce à cette activité et ses droits d’auteur confondus. Aujourd’hui, la valeur de sa société est estimée à plus de 3 millions d’euros.

Pour rappel, certains produits de la marque Ushuaïa, dont le slogan est « la force de la nature », ont été classé sur « liste rouge » par l’ONG écologique Greenpeace en 2005 car ils sont fabriqués à base de composants chimiques dangereux. En 2016, c’est le magazine « 60 millions de consommateurs » qui s’est chargé de faire la piqûre de rappel en pointant du doigt trois produits de la marque qui contenaient des colorants allergènes et une substance soupçonnée d’être un perturbateur endocrinien. 

Un bilan embarrassant…

Julia NEUVILLE

À découvrir