France Dimanche > Actualités > Nicolas Hulot : Sa femme sort de l’ombre !

Actualités

Nicolas Hulot : Sa femme sort de l’ombre !

Publié le 20 avril 2016

Habituellement d’une grande discrétion, l’épouse de l’écologiste se met en avant, à un an de la présidentielle. Un indice pour une prochaine candidature à l’élysée ?

 
«Je n’ai pas attendu Nicolas Hulot pour affûter mon engagement écologique », a affirmé Florence Hulot qui s’est dévoilée, pour la première fois, dans un long entretien au magazine VSD.

Cette montagnarde de 49 ans, vice-championne de France de slalom géant, se consacre en effet depuis de longues années à la lutte pour la sauvegarde de la planète. « J’ai grandi trente ans dans la nature, j’ai très tôt compris et mesuré les dégâts que l’homme pouvait infliger à son environnement », révèle Florence, qui a grandi au pied du mont Blanc. écologiste dans l’âme, cette belle brune ne pouvait donc qu’être séduite par le célèbre animateur d’Ushuaïa, rencontré au mois de janvier 1996 dans ses chères montagnes. « Ce qui m’a plu chez lui, ce n’est pas tant son côté baroudeur, mais plus certainement sa grande sensibilité à la nature », explique-t-elle.

Unis par la même passion pour l’écologie, Florence et Nicolas Hulot se disent oui le 5 octobre 2002 à Viens dans le Luberon. Deux garçons, Nelson et Titouan, vont venir couronner leur amour. Ce qui n’empêche pas Florence de se présenter en 2008 aux élections municipales de Saint-Lunaire, une station balnéaire sur la Côte d’émeraude, où le couple s’est installé. Elle est élue ajointe au maire, chargée de l’environnement et du développement durable. Une charge à laquelle elle renonce après une dizaine de mois, où elle redevient simple conseillère municipale.

Florence s’investit totalement dans ses fonctions. Elle incite le conseil municipal à espacer le rythme de collecte des ordures ménagères. Une mesure qui n’est d’ailleurs pas suffisante pour cette militante : « Moi, j’aurais été plus loin, en organisant le ramassage des ordures avec les chevaux », argumente-t-elle.

-> voir aussi : Nicolat Hulot : une enfance brisée !

Car si son cher époux brasse de grandes idées, Florence, elle, les applique au quotidien. « Ce n’est pas Nicolas qui va faire du compost, il a du mal à trier son verre », avait-elle révélé avec humour, il y a quelques années.

Sans le soutien sans faille de cette femme de caractère, Nicolas ne serait donc probablement pas l’homme populaire qu’il est aujourd’hui. 50 % des Français souhaitent le voir jouer un rôle important dans l’Hexagone, et pensent qu’il aurait la plus grande capacité à rassembler. L’animateur n’a semble-t-il pas encore pris sa décision. « S’il doit y avoir un candidat écologiste, il n’y en a qu’un, c’est Nicolas Hulot, a lancé l’ancien leader écologiste Daniel Cohn-Bendit. Ose, Nicolas. »

Alors va-t-il franchir le pas ? On l’espère. Avec Florence à ses côtés, la planète a moins de soucis à se faire !

Catherine Venot

À découvrir