France Dimanche > Actualités > Nikos Aliagas : Anéanti par la mort de son frère !

Actualités

Nikos Aliagas : Anéanti par la mort de son frère !

Publié le 26 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Nikos Aliagas à le cœur lourd. L’animateur a annoncé la mort de son ami de toujours, son confident Alekos Holévas, emporté par une maladie foudroyante.

Lui, qui d’habitude est si enjoué, a aujourd’hui l’âme bien en peine. Nikos Aliagas a annoncé une terrible nouvelle sur son compte Instagram ce lundi 25 octobre, son ami Alekos Holévas est décédé brutalement.


Dévasté, l’animateur a tenu à lui rendre un vibrant hommage. Sous un portrait en noir et blanc, on pouvait alors lire : "Alekos Holévas s'en est allé, comme un seigneur. Mon ami de plus de 30 ans, mon frère, mon confident, présent dans toutes les joies et les peines de nos vies. Alekos, la force tranquille à l'aube des grandes décisions, le compagnon de route fidèle, l'esprit aiguisé et inquiet qui veillait de loin, l'allié discret et loyal qui m'apprenait à regarder le monde.”

Ce qui a privé Nikos de son ami, c’est une maladie terrifiante, le cancer : "La maladie foudroyante l'a peut-être terrassé, mais elle n'a pas atteint son coeur, il est parti en paix, dans la sérénité et l'amour des siens, sans colère. Putain de crabe... tu ne prendras jamais ce que nous avons vécu avec Alekos en frères sur le fil de nos rêves..."

Terriblement blessé, Nikos a malgré tout eu une pensée pour les proches de la victime. En effet, son ami était père de famille. Il laisse derrière lui ses fils Manos et Maximos, sa fille Alexandra, mais aussi ses sœurs Anna et Pinélopi sans oublier sa femme Mélina.

Tout ce dont veut se souvenir Nikos, c’est d’un homme "protecteur, le sage, le stratège, l’avocat qui défendait les causes sociales, l’homme sensible et engagé. Nous écoutions la chanson de Pascal Obispo en boucle face à la mer et nous rêvions comme des gamins. Tout reste intact, à jamais. Des milliers d'images. Ce soir, j'ai froid, j'ai perdu un frère." a conclu Nikos Aliagas, inconsolable.  

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème