France Dimanche > Actualités > Nöelle, Super Mamie 2012 : Une vraie petite reine !

Actualités

Nöelle, Super Mamie 2012 : Une vraie petite reine !

Publié le 30 juillet 2012

Noëlle Jeanteau-Degueurce, championne de bicross, continue de tenir avec son mari une boutique spécialisée dans le vélo de course.

Elle a gagné ! Et la Côte-d’Or peut être fière de voir l’une de ses filles sacrée Super Mamie 2012… Une consécration que, le 29 juin, Jean-Claude Debard, président de Mitsubishi France, a formulé en ces termes : « Chère Noëlle, vous représentez les femmes que nous aimons le plus au monde, nos mères et nos grands-mères. Bravo ! », tout en lui remettant un écrin dans lequel se trouvaient trois diamants, symbole de la marque automobile…

Nöelle, la Super Mamie 2012 chez elle, à Dijon. Photos : Andréas Stenger

La gagnante nous a ensuite entraînés dans son royaume de la rue d’Auxonne, celui des deux-roues. Avec Guy, son mari, cette amoureuse de la petite reine s’occupe de la vente des bicyclettes, tandis que lui les répare dans son atelier. Spécialisés dans le vélo de course, ils ont pour clients tous les champions du Sporting club olympique dijonnais, mais aussi des célébrités, comme le beau-père de George Hincapie, coéquipier de Lance Armstrong, et qui vient d’entamer son dix-septième Tour de France.

« Mon grand-père, Georges Delly, a participé au Tour de France avant guerre sur un vélo dont il avait amélioré le système de changement de vitesses. Il était fabricant de cadres, et toute mon enfance, je l’ai passée dans la voiture-balai, sur les routes avec les coureurs cyclistes », nous a expliqué celle qui a remporté de nombreux championnats régionaux. Les coupes qui trônent dans son arrière-boutique le prouvent !

Nöelle et son mari Guy dans leur magasin.

Guy, quant à lui, a été champion de karting. Il a en commun avec sa femme l’amour de la compétition. Joffrey, l’aîné de leurs quatre petits-enfants, a, d’ailleurs, hérité de leur goût pour la « gagne ». « J’ai toujours eu besoin d’être la première, j’ai transmis cet esprit à ma fille, Delphine, qui a participé à des compétitions de bicross, comme à ses enfants. Joffrey a été repéré par Emmanuel Brunet, conseiller technique régional de cyclisme,  sélectionneur pour la Bourgogne. Il entrera en seconde dans une classe sport études à Dijon. Le 14 juillet, il participera au championnat de France sur piste qui se dispute à Hyères, dans le Var. Cet hiver, il s’est qualifié en arrivant troisième au cyclo-cross de Bourgogne dans la catégorie cadet. »

Excellence

La Super Mamie avec son petit-fils Joffrey

Un futur champion qui, ce même matin du 29 juin, passait les épreuves d’histoire et géographie du BEPC. « Il court après une mention, nous a encore expliqué sa grand-mère. Le BEPC, avec les notes qu’il a eues toute l’année, il l’a déjà. Ce qu’il cherche, c’est l’excellence, et il ne sera pas satisfait à moins. »

Mais dans la famille, on aime aussi son prochain : ainsi Delphine s’occupe-t-elle d’une association d’insertion pour des chômeurs. Elle soutient les demandeurs d’emploi et aide des SDF à se resocialiser. « Vingt-cinq personnes sont secourues chaque année », nous a encore raconté sa maman. Quant à Noëlle, elle trouve encore le temps, en femme de cœur très active, de s’occuper de Nastasia, l’école de danse de Dijon qui compte 300 élèves. Elle accompagne les 6-8 ans dans leurs déplacements pour les représentations de l’école.

« Nous avons une famille heureuse, et il me semble bien normal de venir en aide à celles et ceux qui souffrent », nous a encore déclaré la Super Mamie France 2012, qui s’apprête à remplir son rôle de représentante des grands-mères de toute la France. Une jeunette, puisqu’elle a 59 ans, une grand-mère de choc, avec son goût pour la compétition, une femme pleine de joie de vivre, malgré tous les chagrins et les épreuves que le sort lui a réservés. Une bien jolie leçon de vie…

Texte : Dominique PRÉHU
Photos : Andréas STENGER

À découvrir

Sur le même thème