France Dimanche > Actualités > Nolwenn Leroy : Epuisée, elle arrête tout !

Actualités

Nolwenn Leroy : Epuisée, elle arrête tout !

Publié le 5 août 2019

Après deux ans à enchaîner les albums et les dates de concert, Nolwenn Leroy a décidé de prendre du recul par rapport à sa carrière.

Le vase est plein… À 36  ans, l’interprète de « Casser » a décidé de se retirer de la scène musicale pour « se reposer ». « Je vais me retirer un peu de la scène », a-t-elle lâché, comme une bombe, dans les colonnes du Télégramme le 30 juillet dernier.

Depuis deux ans, Nolwenn Leroy a le sentiment d’avoir beaucoup donné. En plus d’avoir mis au monde un petit garçon en juillet 2017, la maman de Marin confie, au journal régional, avoir « fait beaucoup de concerts […], en enchaînant deux albums d’affilée ». En 2017, son album « Gemme » sortait dans les bacs, suivi un an après, par « Folk ».

Dimanche 4 août au soir, c’est donc le cœur lourd qu’elle achevait la dernière date de sa tournée Folk Tour au Festival Interceltique de Lorient (Fil). Un concert à la résonance particulière puisque la chanteuse originaire du Finistère disait au revoir au public breton, si cher à son cœur. « Je me sens à Lorient comme à la maison, confiait-elle au journal Ouest France quelques jours avant la date fatidique. C’est rassurant et réconfortant de se retrouver avec des Bretons amoureux de la musique celtique. »


Ne souhaitant pas quitter la scène trop vite, la lauréate de la Star Académy 2 (2002) a fait durer ses adieux douloureux après minuit. Une initiative qui a ravi ses admirateurs, trop conscients qu’ils ne reverront pas leur idole de sitôt.

Heureusement, l’épouse de tennisman Arnaud Clément a promis de revenir sur scène « dans quelques années ». « Je vais me faire un tout petit peu oublier pour mieux revenir plus tard, avec de nouvelles chansons, originales, cette fois-ci, a-t-elle ajouté pour le journal breton. Je vais prendre le temps de bien écrire le prochain album, de bien le peaufiner, pour pouvoir le représenter à nouveau au Festival Interceltique de Lorient ».

Estelle LAURE

À découvrir