France Dimanche > Actualités > Nolwenn Leroy : Une femme de cœur

Actualités

Nolwenn Leroy : Une femme de cœur

Publié le 14 décembre 2017

.photos:georges-biard
© Georges Biard Nolwenn Leroy

Investie
 dans 
de multiples associations caritatives, 
Nolwenn Leroy, la Bretonne, maman d’un petit Marin 
de 4 mois, admire 
l’abbé Pierre, son modèle.

Il est des artistes qui mettent leur notoriété au service de bonnes causes. Nolwenn Leroy, elle, n’a pas attendu d’être connue pour cela. À 13 ans déjà, la jolie Bretonne faisait son premier voyage humanitaire : destination le Mali, pour alimenter en fournitures scolaires les écoles de petits villages situés entre Gao et Tombouctou.

Cette fibre altruiste ne l’a jamais quittée. Même si elle est très occupée entre son petit Marin, 4 mois, fruit de ses amours avec le tennisman Arnaud Clément, et la promotion de son dernier album Gemme, Nolwenn n’oublie pas qu’elle « n’est pas toute seule sur cette planète », comme elle l’explique dans Télé-Loisirs. En ce mois de Noël, et à la veille de sa grande tournée prévue dans toute la France, la chanteuse n’épargne ni son temps ni sa voix pour mener les combats qui lui tiennent à cœur. Et ils sont nombreux, car la belle a un cœur gros comme ça  !

Il y a quelques jours, la marraine de l’association Laurette Fugain (créée en hommage à la fille de Michel, décédée en 2002) qui œuvre pour les malades atteints de leucémie, inaugurait les illuminations de Noël de la très chic rue du Faubourg-Saint-Honoré. Encourageant le public à participer à la tombola dont les bénéfices seront entièrement reversés à l’association, et surtout à devenir donneur. Ce qu’elle-même est depuis longtemps : « Je peux rassurer tout le monde : cela ne fait pas mal ! Pour le don de plaquettes, la séance dure juste plus longtemps que la prise de sang classique », explique-t-elle encore dans Télé-Loisirs.

Combats

En décembre, cette lumineuse artiste participera, au côté de Jamel Debbouze, à la grande émission d’humour organisée par M6, Rire pour un toit. Le but ? Récolter des fonds qui seront reversés à la Fondation Abbé Pierre, dont Nolwenn est la marraine. Du créateur d’Emmaüs, qu’elle a rencontré en 2005, la jeune femme garde un souvenir ébloui qui, aujourd’hui encore, continue de l’inspirer : « Ce moment a changé ma vie […]. Il a pris ma main dans la sienne et a fait venir ma mère et ma sœur qui m’accompagnaient. Il était tellement charismatique et extraordinaire ! Il a porté ce message pour les plus démunis jusqu’au bout. Il est un modèle. » Et l’abbé, qui s’est éteint en 2007, a trouvé en Nolwenn une de ses plus ferventes disciples ! Téléthon, Les enfoirés, Unicef, hôpital Necker-enfants malades : l’interprète de Suivre une étoile s’est depuis, engagée sur de nombreux fronts, avec une sincérité, une générosité et un enthousiasme contagieux. Chapeau l’artiste !

Lili CHABLIS

À découvrir