France Dimanche > Actualités > Omar Sy : Victime d'odieux clichés à Hollywood !

Actualités

Omar Sy : Victime d'odieux clichés à Hollywood !

Publié le 29 juin 2021

.photos:zuma-press-/-bestimage
© Zuma Press / Bestimage Omar Sy à la première du film "Police Night Shift" lors de la 70ème édition du festival international du film de Berlin (La Berlinale 2020), le 28 février 2020

Alors qu’il est à l’affiche de la saison 2 de la série « Lupin », diffusée sur Netflix et encensée par la critique, Omar Sy est revenu sur les clichés dont il est victime à Hollywood.

Omar Sy n’a plus rien à prouver en tant qu’acteur. Il est le chouchou des Français et enchaîne les beaux projets. On l’a récemment retrouvé à l’affiche de la saison 2 de la série Lupin, diffusée sur Netflix et accueillie à bras ouverts par les fans du premier volet. Il a participé à de grandes productions américaines comme Jurassic World, Inferno, X-Men et Transformers et ne cesse de briller outre-Atlantique où il a élu domicile. C’est au cours d’une interview diffusée par Netflix, intitulée « Après la folie Lupin », que l’acteur s’est dévoilé un peu plus aux côtés de l’actrice Shirine Boutella, elle aussi à l’affiche de la série à succès du géant du streaming.


En effet, l’acteur s’est amusé à constater qu’on lui propose toujours les mêmes rôles à Hollywood. Il raconte : « On m’appelle souvent pour les rôles du Français. Ce qui est assez paradoxal, c’est qu’il y a toujours un moment donné où on te colle une étiquette. Là-bas je suis 'le Français'. C’est marrant ». Il a tenté, en vain, de faire retirer cette étiquette, notamment en prenant des cours d’anglais pour être irréprochable et dire adieu à son accent frenchy mais rien n’y fait. « Comprendre la langue, parler la langue, c’était déjà un boulot, explique-t-il. Et une fois que je suis là, aller gommer l’accent, oublie ! C’est mort ! » Il conclut finalement avec le sourire : « Ça me va d’être 'le Français', c’est ce que je suis ! Il n’y a pas de honte à ça. J’assume ». En parlant de Français, il confiait sur France Inter, au sujet de l’adaptation en série de l’univers du gentleman cambrioleur, « le fait que Lupin soit incarné par quelqu'un comme moi, un Français d'origine sénégalaise, ça raconte autre chose. Maurice Leblanc avait écrit sa vision du Français idéal. Le personnage de la série, c'est ma vision d'un Français d’aujourd’hui ».

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème