France Dimanche > Actualités > Omar Sy : Son déchirant appel à l’aide !

Actualités

Omar Sy : Son déchirant appel à l’aide !

Publié le 6 septembre 2018

Un fils qui disparaît, une mère éplorée : il n’en fallait pas plus pour qu' Omar Sy arrive à la rescousse comme dans un thriller hollywoodien.

La dernière fois que l’acteur avait fait parler de lui cet été, c’était pour ses démêlés avec un employé de la SNCF.

Une altercation qui avait fait beaucoup jaser sur les réseaux sociaux, dont Omar Sy, que vous aurez le plaisir de retrouver sur vos écrans en octobre prochain dans Le flic de Belleville, un long-métrage de Rachid Bouchareb, est un adepte de longue date.


La preuve ?

C’est sur son compte Instagram que la star française d’Hollywood vient de se manifester à nouveau.

Et cette fois, son message n’aurait pas dû susciter de polémique, car c’est un appel au secours que le comédien a lancé à ses nombreux followers (1,1 million d’abonnés), pour aider une touriste venue d’outre-Atlantique à retrouver son fils. 

Son post donne tous les détails pouvant permettre à une bonne âme de repérer l’adolescent : « Tariq Aleem Shabaz, jeune Américain de 17 ans, a disparu hier soir [le 17 août, ndlr], après avoir quitté son hôtel dans le 16e. Il a sur lui un permis de conduire de l’État de Floride. Il mesure 1,93 m pour 79 kg. Aidez sa famille à le retrouver SVP. »

Empathie louable

On ignore si Omar connaissait auparavant la mère rongée par l’angoisse dont il mentionne par ailleurs le nom, Adelee Cabrera, ou si cette dernière, après avoir contacté plusieurs médias, dont les responsables de CBS Miami, qui ont eux aussi relayé son appel, s’est adressée à lui en désespoir de cause.

Toujours est-il que le natif de Trappes prouve que ce n’est pas par hasard qu’il a enfilé la tenue d’un superhéros dans l’un des épisodes de la saga X-Men.

Toujours prêt à voler au secours des autres, l’acteur a aussi réagi en tant que père, lui qui a eu le bonheur d’avoir cinq enfants avec sa femme Hélène.

Il n’a sans doute eu aucun mal à se mettre à la place de cette maman éplorée, comprenant sa souffrance, et a voulu faire tout ce qui était en son pouvoir pour l’aider dans sa quête. 

Cette empathie louable suffira-t-elle pour que le jeune homme retrouve bientôt les siens ?

Il est hélas impossible de l’affirmer à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Le message du comédien césarisé, révélé au cinéma par le film Intouchables, ne sera en tout cas pas resté longtemps sans réponse.

Car une foule d’internautes a réagi à cet appel.

Si la plupart d’entre eux ont souhaité de tout cœur que l’enfant perdu puisse rentrer très vite, sain et sauf, au bercail, certains ont profité de l’occasion pour déverser leur bile, en des termes d’une rare vulgarité.

Un exemple parmi d’autres ?

« On s’en bat les couilles d’un Américain.
Foutent déjà assez la merde partout.
 »

La preuve, s’il en était encore besoin, que les réseaux sociaux ne sont ni plus ni moins que le reflet de l’âme de leurs utilisateurs.

Ils servent de défouloir à toute la bassesse et la frustration des haters
[les « haineux », ndlr] en tous genres, qui se lâchent sans la moindre retenue devant leur écran.

Mais ils peuvent aussi sauver des vies.

Et c’est bien là l’essentiel, comme l’a compris Omar Sy.

Claude LEBLANC

À découvrir