France Dimanche > Actualités > Pascal Légitimus : Accidenté à cause d’un dealer !

Actualités

Pascal Légitimus : Accidenté à cause d’un dealer !

Publié le 12 juillet 2016

En vingt-quatre ans de permis de conduire, Pascal Légitimus n’aura rempli un constat qu’une seule fois… Un souvenir rocambolesque.

Contrairement à bien des hommes, cet « Inconnu » n’est pas un fou d’automobile. L’humoriste, qui sera au Grand point virgule à Paris, en septembre prochain avec son nouveau one-man-show, a longtemps préféré se déplacer à scooter. Quand Pascal Légitimus s’est décidé, tardivement, à passer son permis de conduire, il avait plus de 30 ans.

->Voir aussi - Les Inconnus : Leurs vrais frères, quelle galère !

Percuter

« Je n’aime pas ce qui pue, fait du bruit et coûte cher… », a-t-il lâché à nos confrères de Paris Match. Seulement, quand il a obtenu son fameux papier rose, il a eu un coup de foudre pour « sa Berline Supérieure Aux Autres Bagnoles », en l’occurrence une Saab 900 16 soupapes Turbo.

« Je cherchais une voiture originale, fiable et rassurante », a déclaré l’acteur pour expliquer son achat à Nîmes en 1992. Et bien qu’elle ait 240 000 kilomètres au compteur, il refuse de se séparer de cette belle Suédoise. « Mon automobile est à mon image : surprenante ! » se vante-t-il. Pascal espère bien la conserver encore longtemps, puisqu’il a récemment investi dans une toute nouvelle sellerie.

->Voir aussi - Pourquoi Les Inconnus ne se reforment-ils pas ? La vérité de Didier Bourdon

Au volant, le cousin de Laurent Voulzy est un conducteur tranquille et vigilant. Parmi ses souvenirs d’enfance figurent les départs en vacances, à Hyères, dans la Citroën Traction Avant, puis la Renault Dauphine de son père. Il se souvient encore de ses étés, qui commençaient par un long voyage avec ses frère et sœurs, installés sur la banquette arrière. Mais comme pour beaucoup d’automobilistes, la route peut se révéler pleine de drôles de rencontres et de dangers, parfois improbables…

Son seul et unique accident de voiture, il le doit… à des policiers. Comme il le racontait à nos confrères : « En me rendant chez Didier Bourdon, qui habitait à l’époque dans le XXe, je me suis fait percuter par une camionnette de flics qui poursuivaient un dealer à contresens. » Drôle de choc ! Une collision brutale qui a nécessité la rédaction d’un constat avec les agents.

Heureusement pour le réalisateur et producteur de cinéma, les forces de l’ordre l’ont aussitôt reconnu et ont plaisanté avec lui. Cependant, notre humoriste n’a pas vraiment ri, en constatant que la carrosserie de sa Saab avait été sérieusement endommagée !

Encore sous le choc, Pascal Légitimus a même songé qu’il pouvait s’agir d’une blague tournée pour l’émission Surprise sur prise !

Nina Collombe

À découvrir