France Dimanche > Actualités > Pascal Sevran : La vérité sur sa maladie

Actualités

Pascal Sevran : La vérité sur sa maladie

Publié le 9 mai 2008

Il y a quelques jours, la fausse annonce de la mort de Pascal Sevran bouleversait la FranceIl y a quelques jours, la fausse annonce de la mort de Pascal Sevran bouleversait la France

Lundi 21 avril, 19 heures : France 2 et Europe 1 annoncent « Pascal Sevran est mort !» Une annonce qui glacera tous ceux qui l'aiment. Heureusement, quelques minutes plus tard, l'information est démentie : Pascal Sevran est vivant. Il a même donné de ses nouvelles par le truchement de sa « garde rapprochée », ses deux amis : Tintin, Gérard Marchadier, et Lily Lian. Ce qui nous permet de vous dire toute la vérité sur sa maladie et sur son état de santé...

Absence

Le 29 avril dernier donc, pour le cinquantième anniversaire de La Roue tourne, association d'entraide aux artistes, Gérard Marchadier, ami de plus de trente ans de l'animateur, a pris la parole. Il se trouvait dans les salons de l'Hôtel de ville de Paris pour recevoir une des médailles décernées aux membres du comité d'honneur « Pascal Sevran vous prie d'excuser son absence, lui qui soutient depuis toujours votre action en faveur des artistes en détresse, a-t-il expliqué. Il regrette de ne pouvoir assister à cette remise [...] Il m'a demandé de vous dire qu'il n'est pas dans une santé magnifique. Il se repose chez lui, dans sa campagne à Morterolles, et vous embrasse. »

->Voir aussi - Pascal Sevran : Un long et douloureux combat contre la maladie

Le 1er mai, soit deux jours plus tard, c'est à un autre membre de sa « garde rapprochée », sa marraine, « sa seconde maman en chansons », Lily Lian, la dernière chanteuse de rues de Paris, que Pascal Sevran a donné de ses nouvelles. Depuis maintenant quarante-cinq ans, Pascal Sevran n'oublie jamais de lui envoyer un brin de muguet. Pas plus qu'il n'omet de lui adresser un bouquet de roses orange, sa couleur préférée, pour lui souhaiter son anniversaire, puisqu'elle est née ce premier jour du mois de mai. Où qu'il soit, quoi qu'il fasse, il prend le temps de rédiger un petit mot affectueux pour celle qui lui a permis de faire ses débuts en Suisse. À cette époque, Pascal ne s'appelait pas encore Sevran, mais Régent, et assurait la première partie du spectacle dont Lily Lian était la vedette.

« Pascal n'a été empêché qu'une seule fois : l'an dernier, nous a-t-elle raconté. Sur le coup, j'en ai été blessée. Je n'ai pas compris comment il pouvait avoir oublié mon anniversaire, lui qui le fête chaque année avec une telle ponctualité. J'ai appris par la suite que ce jour-là, l'an dernier, il se trouvait à l'hôpital pour des soins qui l'empêchaient de le faire. La semaine dernière, j'ai entendu comme tout le monde cette fausse annonce à la télévision, et ça m'a fait un coup. Même rassurée par la suite, je dois dire que j'ai mis du temps à reprendre mes esprits. Aujourd'hui, je peux vous dire que Pascal m'a donné de ses nouvelles en me souhaitant mon anniversaire. Il me dit qu'il ne va pas trop mal. C'est un mot écrit de sa main, je connais bien son écriture ...»

Hélas, cette année, Pascal Sevran n'a pas pu participer à la fête organisée pour les 91 ans de Lily. Mais d'autres amis étaient venus entourer la chanteuse. Dont Ginette Garcin, Lova Moor, Blanche Raynal ( de la série Une femme d'honneur sur TF 1 ), Patrick Divert, qui ont applaudi sa performance et repris en chœur La Femme aux bijoux ou Lily c'est Paris, l'une des chansons écrites par Pascal Sevran à sa chère amie.

Au dessert, Henri Tisot s'est écrié : « On va se régaler : ce gâteau est fait selon la recette de mon père !» C'était un fraisier entouré d'une génoise au chocolat. En quittant le petit café du XXe arrondissement de Paris, la compagnie a fait un vœu : se réunir pour les 92 ans de Lily l'an prochain avec Pascal Sevran, en bonne forme.

Dominique Préhu

À découvrir