France Dimanche > Actualités > Patrice Laffont : Il demande pardon à ses enfants !

Actualités

Patrice Laffont : Il demande pardon à ses enfants !

Publié le 12 janvier 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Résolution 2022 ou véritable prise de conscience ? Entre profonds regrets et plates excuses, Patrice Laffont s’est exprimé sans filtre sur son rôle de père et les relations qu’il entretient avec ses enfants.

C’est un Patrice Laffont qui s’exprime sans concessions au micro de Parents d'abord, le nouveau podcast de Télé Loisirs. On le sait, il n’est pas toujours facile d’être parents. Il l’est encore moins lorsque la vie médiatique nous offre un emploi du temps surchargé. C’est peut-être ce qui a fait défaut à l’immense animateur qu’était Patrice.


Père de trois enfants, le présentateur a accepté de se confier avec la franchise qu’on lui connaît sur l’éducation qu’il a donnée à ses enfants. Et de son propre aveu, les choses ont été bien différentes entre Axelle et Fabrice, les deux ainés, puis Mathilde la dernière.

“Disons que j'étais en plein début de carrière télé et que je ne pensais, je l'avoue, qu'à cela. J'étais très pris, je partais le matin relativement tôt et je rentrais tard le soir. Je ne les ai pas aidés beaucoup, je ne les ai pas éduqués vraiment. Mais, par contre, j'étais un papa joyeux, aimant et amuseur (...) Je pense que je n'étais pas un papa terrible à cette époque-là", a-t-il ainsi confié plein de regrets.

En effet, Mathilde a pu bénéficier d’un père plus présent, et ce, pour une bonne raison. Lorsqu’elle est née, Patrice avait plus de 50 ans et une carrière déjà tracée. S’il reconnaît avoir été plus impliqué avec sa petite dernière, Patrice affirme qu’il n’a fait aucune différence pour ses trois enfants pour autant. "J'ai toujours été là dans les moments difficiles, ils en ont eu. Papa était toujours là (...) S'il y a une chose importante et que je peux les aider, ils reconnaissent que j'ai toujours été là", a-t-il raconté.

Aimant et repenti, l’ex-présentateur de Pyramide a aujourd’hui un seul message à passer à ses trois enfants : "J'aimerais qu'ils gardent l'image d'un monsieur qui n'a fait de mal à personne et surtout pas à eux. Je leur demande pardon si je n'ai pas été un père aussi présent et attentionné que j'aurais pu l'être (...) Je crois qu'on a plein de points communs. On joue beaucoup, j'étais présentateur de jeux et, dans la vie, on joue à plein de jeux, ça nous réunit. J'aimerais bien qu'ils continuent à jouer sans moi..."

Faute avouée, à moitié pardonnée ?

Andréa Meyer

À découvrir