France Dimanche > Actualités > Patrice Laffont : “Une fin de vie difficile” !

Actualités

Patrice Laffont : “Une fin de vie difficile” !

Publié le 7 février 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Patrice Laffont

Patrice Laffont, l’ancien présentateur de “Fort Boyard”, âgé de 80 ans avoue qu’il est au plus mal…

Il a marqué l’histoire de la télévision française et accompli un extraordinaire parcours, commencé en 1970 avec Armand Jammot dans Aujourd’hui Madame. Il est aussi passé par les jeux les plus populaires du service public, tels Des chiffres et des lettres, Fort Boyard ou Pyramide… Mais aujourd’hui, après cinquante ans de règne sur les divertissements du petit écran, Patrice Laffont, à 80 ans, se retrouve totalement ruiné !

Le fils du grand éditeur Robert Laffont a révélé, dans l’émission Good Morning Weekend, sur la chaîne Non Stop People qu’il est loin d’avoir touché le « pactole » à la mort de son papa en 2010 : « La maison d’édition ne lui appartenait pas, donc nous n’avons pas eu un gros héritage », a-t-il expliqué.

On peine à croire que celui qui a également joué maintes fois la comédie au cinéma et foulé les planches dans de nombreuses pièces de théâtre connaisse désormais de graves difficultés financières !

L’auteur du Visiteur de la télé (éd. Robert Laffont) n’aurait-il pas perçu des salaires conséquents au cours de sa longue carrière dans la petite lucarne ? « L’argent que j’ai gagné au fil des ans, ce n’était pas du tout les cachets qu’ont les grosses vedettes maintenant. » Avant d’admettre : « Mais c’était quand même confortable ».


Mais alors, si les revenus de l’animateur-producteur qui incarne aujourd’hui son propre rôle dans Fort Boyard sur France 2 étaient, selon les termes qu’il emploie, « confortables », qu’en a-t-il fait ?

« J’ai tout dépensé, j’ai rien acheté ! Je ne suis pas dans la mouise, mais si je vis encore quelques années, je vais avoir une fin de vie assez difficile pécuniairement parlant. »

Par chance, l’ami de Michel Fugain et Michel Sardou, pour lesquels il a écrit quelques chansons, également partenaire de Jean-Marie Bigard dans la pièce Dernier tour de piste, à l’affiche l’an passé, parvient encore à rire de sa propre situation… « Je ne veux pas faire pleurer dans les chaumières. Je vais faire un “Laffont-thon”, et peut-être que quelques personnes m’enverront un peu d’argent. »

« Vous chantiez ? […] Eh bien ! dansez maintenant », lance la fourmi à la cigale dans la célèbre fable de Jean de La Fontaine. Face aux jours sombres qui se profilent à l’horizon, Patrice Laffont risque plutôt de ­déchanter…

Clara MARGAUX

À découvrir