France Dimanche > Actualités > Patrick Bruel : Accusé d'avoir forcé un barrage de police !

Actualités

Patrick Bruel : Accusé d'avoir forcé un barrage de police !

Publié le 21 juin 2013

Bloqué par une manifestation anti-mariage pour tous, le 24 mars dernier, le chanteur Patrick Bruel aurait pété les plombs et... mis les gaz !Bloqué par une manifestation anti-mariage pour tous, le 24 mars dernier, le chanteur Patrick Bruel aurait pété les plombs et... mis les gaz !

Passé un certain âge, les hommes ont, d'ordinaire, gagné en sagesse et calmé l'agitation qui caractérisait leurs jeunes années, pour écouter sereinement, et plus attentivement, les éventuelles palpitations de leur cœur...

Mais peut-être Patrick Bruel, 54 ans, avait-il ce jour-là un rendez-vous très important ? Peut-être était-il déjà très en retard ? Peut-être aussi la vision d'une énième manifestation contre le mariage gay, comme celles qui ont déferlé sur la France au début du printemps, l'a-t-elle hérissé au point de sortir de ses gonds... Allez savoir.

->Voir aussi - Patrick Bruel : Il doit son succès à Francis Lalanne !

Toujours est-il que, le 24 mars dernier, dans l'avenue du Général-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine, celui qu'on a longtemps appelé « Patriiiiiiiiiiiiick » aurait bel et bien laissé éclater sa colère et tenté de forcer le barrage de police qui sécurisait le cortège ! Pire, la moutarde lui serait tellement montée au nez qu'il s'en serait même pris aux CRS présents...

Fougueux

À croire que celui qui, dans les années 90, avait insulté le gendarme qui l'arrêtait parce qu'il roulait sans casque sur son scooter est resté le jeune homme fougueux prêt à en découdre avec ceux qui lui barrent la route !

Lui qui, en 1991, chantait devant des millions de jeunes femmes en pâmoison le tube Qui a le droit ? aurait-il cru, vingt-deux ans plus tard, qu'il connaissait la réponse. Se croirait-il, par hasard, au-dessus des lois ?

Mal lui en a pris, car l'artiste, qui devait comparaître devant la 12e chambre correctionnelle de Nanterre, dans les Hauts-de-Seine, le 13 juin dernier, sera finalement jugé le 13 décembre prochain pour « outrage » et « violence » sur deux fonctionnaires de police.

On a du mal à imaginer que ce champion de poker, qui fait preuve, face à ses adversaires, d'un flegme exemplaire, ait eu tant de mal à se maîtriser au volant de sa voiture, et ce devant des agents armés... Son énervement est d'autant plus fâcheux que l'interprète de Place des grands hommes est père de deux enfants, Oscar et Léon, âgés de 9 ans et demi et 7 ans et demi, et qu'il ne souhaiterait sûrement pas qu'ils suivent cet exemple...

En tout cas, comme Patrick Bruel le disait si bien dans l'une de ses premières chansons : Tout l'monde peut s'tromper ! Un titre prémonitoire...

Clara Margaux

À découvrir