France Dimanche > Actualités > Patrick Bruel : Il risque quatre mois de prison avec sursis !

Actualités

Patrick Bruel : Il risque quatre mois de prison avec sursis !

Publié le 20 décembre 2013

Le chanteur Patrick Bruel pourrait être condamné pour "outrage" et "violence" sur deux policiers suite à un accrochage pendant les manifestations contre le mariage pour tous.Le chanteur Patrick Bruel pourrait être condamné pour "outrage" et "violence" sur deux policiers suite à un accrochage pendant les manifestations contre le mariage pour tous.

Ce vendredi 13 ne lui aura pas porté chance. Le procureur de la 12e chambre correctionnelle de Nanterre a requis 4 mois de prison avec sursis à l'encontre de Patrick Bruel, et une amende de 4.000 €, pour « violence » et « outrage » sur deux policiers.

Les faits remontent au 24 mars dernier. Le chanteur reçoit alors un appel téléphonique de son ex-femme, bloquée en voiture avec leurs enfants Oscar et Léon. Immobilisée depuis trop longtemps par une manifestation anti-mariage pour tous, Amanda Sthers demande de l'aide au père de ses fils, qui décide de venir les chercher avenue Charles-de-Gaulle à Neuilly-sur-Seine.

Tout le quartier est en effet bouclé par les forces de l'ordre, car entre l'Arche de la Défense et la place Charles-de-Gaulle à Paris, un million de manifestants piétinent. Immobilisé au volant de sa voiture, le chanteur se voit intimer l'ordre de reculer. Très agacé, Patrick refuse et continue d'avancer.

->Voir aussi - Patrick Bruel : Accusé d'avoir forcé un barrage de police !

C'est à ce moment-là que la roue de sa voiture touche le genou de son interlocuteur qui se verra ensuite prescrire trois jours d'incapacité totale de travail (ITT). Très pressé et énervé, l'artiste s'emportera ensuite contre un autre policier.

Des actes qui lui ont donc valu de comparaître devant la justice, près de neuf mois après les faits. Lors de l'audience, l'acteur et chanteur, âgé de 54 ans, a reconnu s'être emporté contre les fonctionnaires. D'après leurs dépositions, il leur a lancé : « Vous n'avez pas d'autres choses à foutre que de faire chier les gens d'ici. »

Excuses

En revanche, le parrain du Téléthon 2013 a démenti formellement avoir voulu blesser l'un des agents en redémarrant son véhicule. « Il n'y avait rien de volontaire, s'est défendu l'artiste. Je n'aurais pas démarré la voiture avec deux policiers en face de moi. Je ne suis pas complètement cinglé. » Puis, il a ajouté : « Je ne veux pas mettre en cause la vérité des policiers, mais je ne pensais pas avoir touché l'un d'entre eux. »

De bonne volonté, Patrick leur a présenté ses excuses, en précisant qu'il n'avait pas voulu forcer le passage. Me Jérôme Andrei, conseil des deux fonctionnaires, a confirmé que la plainte serait maintenue. Toutefois, il a révélé que M. Bruel avait déjà indemnisé les deux hommes, sans attendre le procès. Le célèbre joueur de poker risque quatre mois de prison pour avoir mis en danger la vie de d'agents de la sécurité publique.

En attendant la décision du tribunal, le 6 janvier, Me Valérie Saada, l'avocate du chanteur Patrick Bruel, a demandé la relaxe de son client.

Nina Collombe

À découvrir