France Dimanche > Actualités > Patrick Bruel : Il vit une folle passion !

Actualités

Patrick Bruel : Il vit une folle passion !

Publié le 10 mai 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Malgré la crise sanitaire et les confinements qui l'ont isolé, Patrick Bruel a renoué avec le bonheur…

Depuis un an, la crise sanitaire a mis à l'arrêt l'activité des cinémas, des salles de spectacle et des festivals… Pour Patrick Bruel, comme pour tous les autres artistes touchés de plein fouet par les effets économiques de la pandémie, cette trêve forcée est une épreuve douloureuse. Maudite année que 2020, sombre et bien mal commencée pour le chanteur qui, en janvier, fait une très mauvaise chute lors d'un concert de la tournée des Enfoirés dont il est l'un des plus fidèles acteurs depuis vingt-neuf ans. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, en avril – alors que nous étions en plein confinement –, le champion de poker contractait le coronavirus, avouant avoir passé « un sale moment » sur France Info… Une période difficile qui aurait logiquement dû plonger le chanteur une profonde dépression. Pourtant, après ce long calvaire d'un an, l'ex-époux d'Amanda Sthers vivrait aujourd'hui une folle passion !


On le sait, ce séducteur tout-terrain a conquis le cœur de bien des femmes, toutes plus belles et intelligentes les unes que les autres. Après sa séparation d'avec l'écrivaine en 2007, l'auteur d'Au Café des délices avait retrouvé l'amour en 2009 dans les bras de la ravissante journaliste et présentatrice des journaux de la chaîne France Info, Céline Bosquet. L'idylle s'était terminée trois ans après, mais le héros de l'auteur de J'te l'dis quand même n'était pas resté seul bien longtemps… Un an plus tard en effet, en 2013, Patrick connaissait à nouveau le bonheur avec le mannequin danois Caroline Nielsen, ce jusqu'en 2017, où les deux tourtereaux ont mis fin à leur belle histoire d'amour !

As du rebondissement, Patrick Bruel vit depuis deux ans, auprès de la jeune Clémence, 27 ans, une relation forte qui permet sans doute à l'acteur de se consoler du départ de ses fils, Oscar, 17 ans, et Léon, 15 ans, pour Los Angeles, où la maman de ses deux rejetons s'est établie avec eux l'été dernier.

Mais si aujourd'hui, cet incroyable touche-à-tout de 61 ans, bon vivant passionné de grands vins et de cuisine gastronomique, voit la vie en rose, ce n'est pas seulement dû à sa carte du tendre qu'il arpente avec bonheur ! La star, propriétaire d'un immense domaine planté d'oliviers près de L'Isle-sur-la-Sorgue, en Provence, s'investit désormais dans la commercialisation de produits de beauté ! Issue de l'huile d'olive extraite des arbres séculaires de sa propriété, cette gamme de luxe de crèmes et autres onguents bénéfiques pour notre peau se nomme L'Olivier de Leos, une appellation qui n'est autre que la contraction des deux prénoms de ses enfants !

Un projet qui s'est littéralement imposé à l'auteur, compositeur et interprète d'Alors regarde, lui qui n'avait au départ aucune intention de se lancer cet incroyable défi, de se frayer un chemin dans les méandres du marché des cosmétiques.

En 2007, Bruel est à la recherche d'une maison de famille dans le sud de la France. Un lieu qui deviendrait un repère stable et des racines pour ses deux enfants. Cette propriété, il finit par la trouver en plein cœur du plateau de Margoye, au-dessus de L'Isle-sur-la-Sorgue. Peu à peu, le chanteur, ébloui par la beauté de l'oliveraie qui l'entoure, agrandit le domaine et en tire ses premiers litres d'huile d'olive. Un nectar fabuleux nommé huile H de Leos qui devient vite un produit d'exception, multirécompensé avec plus de 20 médailles, dont 9 en or depuis son lancement en 2017 et plébiscité par les plus grands chefs français ! Il n'en fallait pas davantage à cet homme d'affaires avisé pour aller plus loin et chercher d'autres applications à ce nectar savoureux.

« J'avais envie de continuer à mener des projets autour de l'olivier, explique le chanteur sur le site internet de son domaine. Je savais que l'huile d'olive était largement utilisée dans les cosmétiques pour ses propriétés nourrissantes, et que c'était d'ailleurs l'un des premiers produits de beauté dans l'Antiquité. Ce qui m'a passionné, c'est que les feuilles d'olivier sont également un ingrédient formidable pour la peau puisqu'elles sont très riches en polyphénols antioxydants. » Pour mener à bien ce projet, l'artiste a demandé de l'aide à une experte de l'industrie cosmétique, Solène Gayet, venue de grandes marques.

Il y a fort à parier que, grâce à ses oliviers, Patrick Bruel saura extraire le meilleur de l'année 2021 !

Clara MARGAUX

À découvrir