France Dimanche > Actualités > Patrick Juvet : À la recherche de l'héritier perdu !

Actualités

Patrick Juvet : À la recherche de l'héritier perdu !

Publié le 8 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Il y a trois mois, Patrick Juvet succombait à une insuffisance cardiaque à l'âge de 70 ans. À l’heure des comptes, le chanteur qui n’avait ni enfants, ni conjoints laisse une grande question en suspens : À qui revient l’héritage ?

Patrick Juvet avait une idée très précise de ce que devait advenir son patrimoine. À 70 ans, même s'il avait dépensé une bonne partie de ce qu’il avait gagné, le chanteur pouvait tout de même compter sur quelques investissements immobiliers. Sa fortune se composait donc d’une villa au Brésil, deux demeures en Espagne et un appartement à Barcelone.

Après des années sombres, entre alcool et dépendance, l’artiste avait réussi à remonter la pente. Serein et apaisé, il s’était installé près de Barcelone et avait fait part de ses intentions : "Je n'ai pas fait de testament, mais j'aimerais léguer tout mon argent aux enfants défavorisés (...) Je souhaite aussi que ma maison au Brésil devienne un lieu de vacances destiné aux enfants qui ne peuvent pas s'en offrir..."

Petit problème, Patrick Juvet n’a jamais pris le temps de concrétiser ce testament. C’est donc le journal Le Monde qui publie ce 8 juillet 2021, un appel en héritier : "Ses héritiers ayant réclamé l'inventaire de la succession le 18 juin 2021, Maitre Pascal Hofer, notaire, somme les créanciers et les débiteurs du défunt de produire leurs créances/dettes jusqu'au 30 septembre à l'adresse : Maitre Pascal Hofer, Avenue du Collège 6, 2017 Boudry, Suisse."

Si le chanteur n’avait jamais pris la peine de faire ces démarches, c’était avant tout par superstition. Convaincu d’une vie après la mort, il pensait que cette procédure accélérerait la fin de sa vie : "Pourtant, je n'en ai pas du tout peur. Je suis même persuadé qu'il y a un 'après', que nous ne sommes que 'de passage.' Bref, je crois en la réincarnation !"

Malheureusement, on peut dire qu’en dépit de ses croyances, Patrick Juvet n’a pas pris grand soin de sa santé ces dernières années. Entre solitude, échecs sentimentaux, dépression et addiction, il s’est laissé sombré dans l’alcool dangereusement.

"Depuis la disparition de sa mère, il m'appelait parfois, saoul, en pleine nuit (...) Il avait le cœur fragile, abîmé par une consommation excessive d'alcool." avait confié un de ses amis. "Il ne s'est pas suicidé, mais s'est laissé mourir de désespoir. Le Covid l'a tué à petit feu", avait avoué un autre.

On souhaite que l’interprète D’où sont les femmes a enfin trouvé la paix là où il est.  

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème