France Dimanche > Actualités > Patrick Juvet : Drogue, alcool, bisexualité, il dit tout !

Actualités

Patrick Juvet : Drogue, alcool, bisexualité, il dit tout !

Publié le 13 mai 2016

patrick-juvet

Patrick Juvet a tutoyé les sommets des charts comme la descente aux enfers. Le chanteur est revenu en toute franchise sur ces moments difficiles.

Patrick Juvet en toute franchise ! Le chanteur est de retour dans la tournée "Discollection Tour 2016", qui réunit toutes les plus grandes stars de la musique disco, à retrouver dans toute la France dès septembre 2016. A cette occasion, l’artiste a accordé une interview au site internet Non Stop People. Ce nouveau départ cache cependant des blessures difficiles à guérir.

Lire aussi --> Patrick Juvet : “Je rêve de faire du cinéma !”

Après son énorme succès dans les années 70, la musique disco se démode à l’aube des années 80. Une baisse des ventes de disques et de notoriété dont Patrick Juvet fait les frais. Il sombre alors dans la drogue et l’alcool. Le musicien est revenu sur les raisons de cette chute et sur l’engrenage dans lequel il était pris au piège. « Y’a une période où on paie les excès. Non seulement il y avait le fait que je n'étais plus en forme. Donc il fallait se retaper. Donc il faut prendre des médicaments. Les médecins m’ont dit que j’en avais pour trois-quatre ans. Ça a duré cinq ans. J’ai pleuré beaucoup » confie l'interprète de "I Love America".

Une véritable traversée du désert qui oblige Patrick Juvet à retourner auprès du cocon familial. Une période où le chanteur s'est beaucoup remis en question. « A 36 ans, je suis retourné chez ma maman, pour moi. Je me disais « après ce qui m’est arrivé, après ce que j’ai vécu, j’ai vécu mon rêve d’enfant. Et je me retrouve chez mes parents à 36 ans. Y’a un truc qui va pas. Je pensais que ma carrière était finie. »

Patrick Juvet se retrouve alors sur le bord de la route. Cantonné à la musique disco, l’artiste doit se produire dans des boites gays, où le genre est apprécié. Sauf qu’un autre danger se propage à vitesse grand V chez les homosexuels. « J’avais vraiment peur du SIDA. J’ai perdu beaucoup d’amis mais j’ai eu la chance de ne pas aimer certaines pratiques sexuelles... »

Lire aussi --> [DIAPORAMA] Laeticia Hallyday : Soirée disco pour ses 41 ans !

Le chanteur a toujours assumé sa bisexualité. Même s'il avoue être attiré par le corps d'un homme, il assume être plus sentimental avec les femmes. « Je suis bisexuel. J’aime les deux. Ça peut paraître bizarre. C’est vrai qu’il y a un moment où je trouvais que le corps d’un homme c’est magnifique. Mais par contre, l’histoire de cœur, d’amour, avec les mecs ça ne marche pas. Mais la complicité, je ne l’ai qu’avec les femmes. »

Cyril Coantiec

À découvrir