France Dimanche > Actualités > Patrick Juvet : L’ex-star du disco est morte.

Actualités

Patrick Juvet : L’ex-star du disco est morte.

Publié le 1 avril 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Patrick Juvet, roi des années 80 avec son tube “Où sont les femmes”, vient de s’éteindre.

Il avait 70 ans. Le célèbre chanteur est mort ce 1er avril 2021. Le corps de l’artiste a été retrouvé sans vie dans son appartement de Barcelone. C’est Yann Ydoux, son agent qui a annoncé la triste nouvelle. Si les raisons de son décès ne sont pas encore établies, “il y aura bien une autopsie” confirme ce dernier. Une disparition totalement inattendue puisque Yann confie : “Je l’avais eu au téléphone il y a trois jours, je l’avais trouvé bien”


Patrick Juvet est né en Suisse un 21 août 1950, à Montreux précisément. Installé à Barcelone depuis près de vingt ans, l’artiste avait commencé une carrière dans la variété au milieu des années 70 avant de se tourner vers le disco. Il connaît alors un succès retentissant dans les années 80 avec les titres “Magic”, “Où sont les femmes”, et “Solitudes”. Une réussite phénoménale qu’il doit en partie à ses collaborations avec le musicien Jean-Michel Jarre.

Devenu icône de la musique, Patrick Juvet représente la Suisse au concours de l’Eurovision avec le tube “Je vais me marier, Marie” en 1973. Quelques années plus tard, il décide de s’exiler aux Etats-Unis. Il y rencontre les producteurs Henri Belolo et Jacques Morali. Ensemble, ils créent les albums I Love America, co-signé par Victor Willis, leader des Village People, et Lady Night avec lequel il rencontre un succès immense.

Après plusieurs années de vie de star, le chanteur se retire de l’industrie musicale fin 90. C’est en 2005 qu’il publie ses mémoires “Les bleus au cœur" où il y raconte son ascension, ses addictions aux drogues et son déclin.

Ses dernières déclarations datent de 2016. Il avait alors accordé une interview pour le magazine Gala. Il y confiait couler une retraite paisible en Espagne, avoir trouvé la paix et être serein malgré le fait qu’il n’ait "ni femme, ni chien, ni chat" pour être à ses côtés.

Andréa Meyer

À découvrir