France Dimanche > Actualités > Patrick Poivre D'Arvor : Il a retrouvé l'amour !

Actualités

Patrick Poivre D'Arvor : Il a retrouvé l'amour !

Publié le 7 avril 2022

.photos:coadic-guirec-/-bestimage

Accusé par vingt-sept femmes de viols, d’agressions sexuelles ou de harcèlement, Patrick Poivre d’Arvor se fait petit depuis les révélations de « Libération » en décembre dernier. L’ancienne star de TF1 n’a pour autant pas décidé de se laisser abattre et une femme fait de nouveau battre son coeur.

C’est dans Libération, le 15 décembre 2021, que l’on découvrait qu’Amandine Cornette de Saint Cyr accusait Patrick Poivre d'Arvor d'une relation sexuelle non consentie datant 2009. Avec cette Une, le journal dévoilait également les témoignages d'autres femmes qui se disaient victimes de violences sexuelles de la part de l’ancienne star du PAF. 


Au total, vingt-sept femmes accusent PPDA de faits de viols, agressions sexuelles ou harcèlement, dont Florence Porcel qui l’accuse depuis février 2021. Cela n’a pas pour autant empêché l’ex-journaliste de retrouver l’amour. En effet, nos confrères de Paris Match dévoilent que l’ex-star du JT de TF1 a été vue à plusieurs reprises avec sa nouvelle compagne.

Patrick Poivre d’Arvor se fait petit depuis toutes ces révélations et apparait rarement lors d’événements officiels, comme c’était le cas pour les obsèques de Jean-Pierre Pernaut, où il a notamment retrouvé son ex, Claire Chazal. On peut lire dans les pages de Paris Match, qui a consacré un reportage à l’ex-présentateur du journal, qu’ « Après la Une de Libération, il 'était fier', selon plusieurs personnes présentes, de traverser la Comédie-Française main dans la main avec sa dernière conquête. Les tourtereaux ont été vus récemment en train de s'embrasser langoureusement lors de plusieurs évènements ».

On ne connaît pas pour autant l’identité de l’heureuse élue qui ne souhaitera peut-être pas être sous le feu des projecteurs étant données les accusations qui pèsent sur son compagnon. Pour rappel, PPDA avait notamment pu compter sur le soutien de Claire Chazal, son ex-compagne et mère de son fils. En septembre 2021, elle déclarait alors au Journal du Dimanche : « Je n’aime pas les accusations sans preuve, ni fondement juridique. Je déteste les noms jetés en pâture, à la vindicte populaire et au jugement de l’opinion ».

Et de poursuivre : « Je comprends très bien qu’il existe des problèmes de domination masculine et que les femmes le ressentent. Je l’ai dit et le redis : je ne peux pas croire que cet homme que je connais bien, professionnellement et personnellement, qui certes aime séduire et convaincre, ait une quelconque violence en lui ».

Kahina Boudjidj

À découvrir