France Dimanche > Actualités > Patrick Sabatier : Chantal Goya a pété les plombs !

Actualités

Patrick Sabatier : Chantal Goya a pété les plombs !

Publié le 21 juillet 2015

C'était un mardi soir. Chantal Goya, star inconditionnelle des plateaux télévisés, répondait tout sourire à l'invitation de Patrick Sabatier. Alors qu'elle maîtrisait à la perfection son image de "reine des fées", ce soir-là, interrogée par une femme dans le public, la chanteuse a perdu la tête et "pété les plombs" !

Chantal Goya

Nous sommes en 1985, le 3 décembre plus exactement. Chantal Goya est la reine du petit écran. Pas un jour ne passe sans que son visage n'y apparaisse et ne fasse transir de joie les enfants postés devant la télévision. Pourtant, sur le plateau de Patrick Sabatier, c'est la mine grimaçante, le corps gesticulant comme possédé que l'artiste a répondu aux remarques blessantes d'une téléspectatrice.

Interrogé par nos confrères de Télé Star, l'animateur star des années 80 est revenu sur ce grand moment de télé, qui aurait selon certains dires, ruiné la carrière de la belle "fée".

Émission culte du petit écran, présentée en direct par Patrick Sabatier, Le jeu de la vérité était le rendez-vous des téléspectateurs entre 1985 et 1986. L'objectif était simple pour les personnalités invitées sur le plateau : répondre aux questions des fans, à leurs suppliques ou parfois même, à leur flot d'injures...

C'est d'ailleurs dans ces conditions que le public a observé Sophie Marceau pleurer à chaudes larmes lorsqu'une femme l'avait violemment pris à part pour la traiter d'actrice "sans talent" ou encore découvrir les relations très secrètes d'un certain Coluche. Alors que tous étaient parvenus (avec une certaine dignité) à dépasser les médisances mal placées de certains "fans", Chantal Goya, pour sa part s'est effondrée !

Sous la forme d'un interrogatoire, le micro tremblant dans la main, Chantal Goya a alors reçu ces questions comme de véritables balles tout droit sorties d'un pistolet. Accusée par une téléspectatrice de renvoyer une image avilissante aux enfants, en se confinant dans le rôle d'un petite fille, la chanteuse a alors perdu son sang froid et commencé à mimer un lapin, une pluie de baisers avant de réciter comme mécaniquement certains extraits de ses chansons.

"Mais ma petite madame, je suis une fée !" Voyant l'impossible se réaliser sous ses yeux, Patrick Sabatier assiste alors impuissant au naufrage de la malheureuse. Un moment de télévision qui l'a tellement marqué que trente ans après il s'en souvient encore : "J’ai tout fait pour préser­ver sur le moment son image de star des enfants. Mais il y a des soirs comme ça…(...)  Que voulez-vous, elle a pété les plombs ! Ce sont les risques du direct...".

Attention aux âmes sensibles...

https://www.youtube.com/watch?v=y7dqlaqAftg

Célia de Veyle

À découvrir

Sur le même thème