France Dimanche > Actualités > Patrick Sabatier : En guerre contre Arthur !

Actualités

Patrick Sabatier : En guerre contre Arthur !

Publié le 4 mai 2017

Évincé de l’émission “50 ans 
de rires et d’émotions”, l’animateur Patrick Sabatier a piqué une  colère  !

Comment réagiriez-vous si, lors d’une réunion entre vieux potes, vos supposés amis « oubliaient » de vous convier à leur petite sauterie ? Mal, sans doute. La nouvelle vous laisserait probablement comme un goût amer dans la bouche, celui de la trahison.

Eh bien, c’est exactement ce que semble avoir ressenti un vieux routier du petit écran, Patrick Sabatier, lorsqu’il a appris que son nom ne figurait pas sur la liste des invités d’une émission très spéciale produite par Arthur, intitulée 50 ans de rires et d’émotions, diffusée sur France 2 samedi 22 avril en prime time.

Car Patrick a eu beau lire et relire la liste des happy few qui seront réunis ce jour-là autour des deux maîtres de cérémonie choisis par la chaîne du service public, Drucker et Thomas Thouroude, son nom n’était pas inscrit, au contraire de ceux d’autres vedettes du PAF, comme Michel Cymes, Marina Carrère d’Encausse, Laurent Gerra, Nelson Montfort, Philippe Candeloro, Laurent Luyat et Thierry Beccaro. Une très mauvaise surprise car, sans faire offense aux heureux élus, Patrick a joué un rôle au moins aussi important qu’eux dans l’histoire de l’étrange lucarne.

->Voir aussi - Patrick Sabatier : Son ami Nagui lui a piqué sa place !

Choqué et blessé par ce qu’il estime être un injuste boycott, il n’a d’ailleurs pas tardé à manifester sa colère sur le site de l’hebdomadaire Télé Star, se disant « extrêmement étonné » d’avoir été ainsi « blacklisté ». Poussant un violent coup de gueule, il a tenu à rappeler la place essentielle qu’il a tenue à la télévision, se décrivant comme le créateur d’émissions qui ont eu un énorme succès, comme Avis de recherche et Le jeu de la vérité.

Une attaque en règle qui n’a pas tardé à déclencher une riposte, à fleuret moucheté, de la part des deux animateurs de la soirée. Invités du Grand direct des médias sur Europe 1, le 6 avril dernier, Michel Drucker et Thomas Thouroude ont eu l’occasion de plaider leur cause. Le Monsieur Loyal de Vivement Dimanche a notamment affirmé : « Les producteurs ont fait ce qu’ils pouvaient pour mettre le maximum de choses en deux heures et demie. C’est impossible d’avoir tout le monde. L’émission aurait duré quatre heures. »

Et même s’il ne sera pas présent sur le plateau, Thomas Thouroude a tenu à préciser que des images de Patrick Sabatier seront diffusées durant cette soirée, et que ce dernier n’était en aucun cas « blacklisté ».

->Voir aussi - Patrick Sabatier : Avec lui, les sexas se mettent à table !

Méfiance

Ces déclarations suffiront-elles à rassurer et apaiser le courroux du principal intéressé à l’égard d’Arthur ? Possible, mais pas sûr ! Car Patrick a tout de même accumulé au fil des années de bonnes raisons de se méfier des décisions de ses patrons. Celui qui avait été le gourou et l’idole des « ménagères de moins de 50 ans » dans les années 80, avait vu sa carrière s’écrouler d’un seul coup, lorsqu’il avait commis l’erreur d’inviter le prétendu mage Philippe Sauvage, qui prétendait pouvoir guérir le sida et le cancer.

Après son passage sous les projecteurs de Et si on se disait tout ?, en décembre 1990, ce dernier avait reçu de nombreux dons de la part des téléspectateurs. Et, deux ans plus tard, en septembre 1992, Patrick, ainsi que sa femme Isabelle, s’étaient retrouvés poursuivis pour complicité d’escroquerie. Licencié par TF1 et RTL, et bien qu’il ait finalement été relaxé en 1995, l’animateur commence alors une longue traversée du désert, découvrant malgré tout quelques oasis en chemin.

Car si les grandes chaînes ne veulent plus entendre parler de lui, les « petites » lui permettent de continuer à exercer son métier, sur TMC, Match TV et Cap 24. Et miracle, en 2008, alors qu’il finissait sans doute par ne plus y croire, France 2 fait de nouveau appel à lui, en tant que remplaçant de Nagui pour N’oubliez pas les paroles. Et depuis cette date, même s’il n’était pas redevenu le cador d’antan, l’animateur avait réussi à faire son trou chez France Télévisions, grâce, notamment, au jeu Mot de passe, qu’il présentait depuis 2009.

Jusqu’à ce qu’en mai 2016, on lui apprenne que son programme fétiche ne serait pas reconduit à la rentrée. Se disant d’abord « triste » pour les 2 millions de téléspectateurs fidèles au poste, il devient rouge de colère quand il découvre que c’est… Nagui qui va lui succéder avec N’oubliez pas les paroles ! Il déclare alors : « En lisant la presse ce matin, je m’aperçois que Vincent Meslet [directeur exécutif de France 2, ndlr], en me disant qu’il voulait mettre à place de Mot de passe de nouveaux programmes et de nouveaux visages, m’a tout simplement menti. »

On comprend mieux pourquoi l’animateur est devenu d’un naturel méfiant à l’égard de ses dirigeants et confrères. Et pour parodier une célèbre publicité pour une eau minérale dont il fut l’image de marque, on peut dire qu’aujourd’hui, pour Patrick Sabatier, ça ne va pas fort !

Claude Leblanc

À découvrir