France Dimanche > Actualités > Patrick Sébastien : Agressé la veille de son anniversaire !

Actualités

Patrick Sébastien : Agressé la veille de son anniversaire !

Publié le 12 mars 2004

Patrick Sébastien se faisait une joie de célébrer ses vingt ans de carrière à la télévision.

Tout était prévu pour que le 20 mars, sur France 2, la fête et la bonne humeur soient à la hauteur de l'événement. Dans la soirée spéciale Vingt ans de chance, comme l'annoncent les programmes, l'animateur Patrick Sébastien reprend un concept qui a fait les beaux soirs (et les belles audiences) de la télévision pendant des années.

À savoir, grimer des personnalités et leur faire chanter des tubes, en demandant au public de découvrir quelles stars se cachent sous les postiches. Jusque-là, tout allait bien. Mais ce qui provoque la douleur et la colère du grand Patrick, c'est que TF1 programme, comme par hasard, justement la veille, Les fans et les chansons d'abord.

De quoi s'agit-il ? Selon les producteurs, « Les artistes rendront hommage à leurs idoles en reprenant leurs chansons et leur aspect physique. Les téléspectateurs sont invités à deviner quel artiste se cache sous les traits de l'animateur.» Hum, hum, ça vous rappelle quel-que chose? Oui, il y a comme un petit air de déjà vu.

Autrement dit, TF1 semble avoir découvert l'art de faire du neuf avec du vieux. Pire, pour Patrick Sébastien, c'est carrément du « copié-collé ». Il n'hésite d'ailleurs pas à employer le mot de plagiat. Il a même décidé de lancer une action en justice pour le prouver devant les tribunaux et compte bien obtenir ainsi des dommages et intérêts.

«C'est dégueulasse, s'est-il insurgé cette semaine au micro d'Europe 1. TF1 m'a volé un concept en achetant des gens qui n'avaient pas d'autre choix que d'accepter.» Oui, la douleur est d'autant plus vive pour Patrick Sébastien que la société de production en cause, dirigée par Nathalie André, a même recruté ses coiffeurs et sa propre maquilleuse ! C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase.

Concurrence déloyale, plagiat, trahison, voilà de bien vilains mots qui pèseront lourd sur une soirée exceptionnelle, à l'origine placée sous le signe de l'amitié et de la joie de vivre.

Jean Le Breton

À découvrir