France Dimanche > Actualités > Patrick Sébastien : Bon à tout faire !

Actualités

Patrick Sébastien : Bon à tout faire !

Publié le 19 mai 2018

Patrick Sébastien, animateur, chanteur, écrivain, ce boulimique de travail rode son one-man-show.

Comme il l’a confié au quotidien La Provence, l’humoriste s’autorise à rire de tout, mais jamais avec méchanceté.

En plein rodage de son nouveau spectacle, Avant que j’oublie, à Graveront, dans les Alpines, l’artiste affirme aussi que son prochain livre s’intitulera Et si on était bienveillant ?

Une ironie teintée de tendresse que l’on retrouve dans sa façon d’évoquer Johnny Hallyday sur scène : « Ce que je dis sur Johnny, c’est que le jour de l’enterrement, derrière le cercueil, il y avait trois présidents de la République qui ont balancé des lois pour empêcher les gens de fumer, de boire, de conduire vite et de bloquer l’argent à l’étranger. Ils venaient rendre hommage à un mec qui n’a fait que ça. Ça a dû le faire marrer. »


Ce stakhanoviste, qui ne se ménage pas, est plus heureux que jamais de retrouver son public : « J’avais vraiment besoin de pouvoir m’exprimer, parce que tu ne peux plus. La moindre chose que tu dis, ça part sur les réseaux sociaux, ça pourrit tout. »

Lors de ce show, les fans de Patrick pourront l’entendre donner de la voix.

Et tant pis si ses tubes festifs hérissent le poil de certains : « Je ne renie en aucun cas les chansons à la con. »

Il a d’ailleurs très envie d’en écrire une nouvelle, histoire d’exaspérer un peu plus ses critiques : « Elle s’appellera Ça va partir en cacahuètes. Et je sais que ça ne plaît pas à Benjamin Biolay. »

Celui qui ne peut pas vivre sans avoir plusieurs projets en route ne sera pas inoccupé dans les prochains mois.

Entre un album à enregistrer, les 20 ans du Grand cabaret à Monaco le 1er juin et le premier festival des plus grands numéros de cabaret du monde, prévu du 17 au 19 mai 2019 à Brive, son fief, il n’aura guère le temps de souffler.

Et rien ne pourrait le rendre plus heureux !

Claude LEBLANC

À découvrir