France Dimanche > Actualités > Patrick Sébastien : Drame devant le cercueil de son fils

Actualités

Patrick Sébastien : Drame devant le cercueil de son fils

Publié le 7 novembre 2008

Il est des blessures qui ne cicatrisent jamais. Derrière sa bonhomie et ses blagues, Patrick Sébastien a le malheur d'en porter deux, indélébiles, ancrées au plus profond de lui. L'animateur a grandi sans père et il a perdu un fils. Il est des destins moins pénibles... Cela n'empêche pas Patrick Sébastien de garder sa bonne humeur et, en apparence tout du moins, sa joie de vivre. Dernièrement, pour les besoins d'un livre de conversations intitulé Mères et fils : ce que je voudrais te dire, l'amuseur a été convié à engager une longue discussion avec sa mère, Andrée. L'occasion pour tous deux de revenir sur ces douleurs du passé encore vivaces et pour Patrick de faire une révélation terrible concernant son père biologique. ->Voir aussi - Patrick Sébastien : Il veut faire de l'anti Carla Bruni !

Fugaces

Ce dernier, précise Andrée, n'a pas voulu reconnaître l'enfant né de leurs amours fugaces. Elle s'est donc retrouvée fille-mère, avec tout ce que le terme comportait de péjoratif à l'époque. Patrick, lui, devenait de fait un « bâtard ». Deux fardeaux difficiles à porter dans une ville de province. L'enfant a dû affronter les insultes, les coups même.

« Un soir, des gamins m'ont chopé, se souvient l'humoriste. Ils m'ont mis des tartes dans la tronche en me disant : " Va te plaindre à ton père ! De toute façon, tu n'en as pas...  » À 10 ans, ça marque. Plus tard, Patrick apprendra que son père n'est autre que le boucher du village, un village dans lequel, bien sûr, tout le monde était au courant...

Les années ont passé. Patrick, grâce à l'amour de sa mère et à sa ténacité, est parvenu à se faire une belle place au soleil. Pourtant, un drame va foudroyer cette ascension, noircissant considérablement et jusqu'à nos jours le tableau qui était devenu idyllique.

Patrick va perdre son fils, Sébastien, tué à 19 ans dans un accident de moto. Et c'est le jour de son enterrement, alors que le chagrin déborde des cœurs, que va se dérouler la confrontation tant attendue entre le père et le fils.

« J'ai vu mon père sur le trottoir, raconte Patrick. Je lui ai dit : "On va aller discuter. »

On imagine la tension qui devait régner à ce moment-là. Un enfant que l'on enterre, un père à qui l'on réclame la vérité. Tout cela le même jour. Les nerfs devaient être soumis à rude épreuve.

« On est montés dans ma voiture. Je lui ai demandé si j'étais son fils. J'étais devant le cercueil de mon fils, poursuit l'animateur devant sa mère Andrée, et le père qui ne m'a jamais reconnu me répond, les yeux dans les yeux... "C'est fou... mais la vie c'est comme ça ...»

Ce jour-là, Patrick Sébastien a donc perdu un fils, et il n'a pas retrouvé son père...

"Conversations provoquées" par Ariane et Béatrice Massenet, aux édition Albanel

Christian Morales

À découvrir