France Dimanche > Actualités > Patrick Sébastien : Frappé par la leucémie !

Actualités

Patrick Sébastien : Frappé par la leucémie !

Publié le 22 octobre 2004

Pour fêter ses trente ans de carrière, le 16 septembre dernier, Patrick Sébastien avait transformé l'Olympia en plus grand music-hall du monde.

Pour cette soirée exceptionnelle, l'animateur Patrick Sébastien avait réuni, sur cette scène légendaire, les artistes qu'il aime. Parmi eux, Pierre Bachelet, Gérard Lenorman, Dave, Annie Cordy, ainsi que son fils, Olivier Villa... Tous sont venus rendre hommage à l'amuseur public. De sketches désopilants en tubes incontournables, ce soir-là, la fête et la bonne humeur étaient à la hauteur de l'événement.

Et, une fois de plus, ce gouailleur unique a su rallier tous les suffrages. Non seulement grâce à ses incontestables talents de chanteur et d'imitateur, mais aussi grâce à la formidable complicité qui l'unit à son public, depuis toutes ces années...

->Voir aussi - Patrick Sébastien : Agressé la veille de son anniversaire !

Courage

Et c'est sans doute au nom de cette sacro-sainte complicité que Patrick a tenu à faire, en direct sur France 2, un douloureux aveu. Il lui en aura fallu du courage, pour jeter ainsi, sur cette vibrante soirée d'anniversaire, une ombre glacée. Mais, pour son public qui ne l'a jamais trahi, pour ses amis, qui ont su lui rester fidèles, il se devait déjouer la carte de la franchise.

C'est donc la gorge nouée par l'émotion que l'homme de télévision a révélé qu'il était frappé par une effroyable maladie : la leucémie ! Ce cancer du sang, on le sait, laisse trop souvent peu d'espoir à ceux qui en sont les victimes... Que ses fans se rassurent, ce n'est pas Patrick qui est atteint de ce mal atroce. Mais c'est tout comme, puisqu'il s'agit d'un membre de sa famille.

Émotion

Après avoir interprété une chanson particulièrement gaie et entraînante, l'artiste a pris le micro pour remercier les professionnels avec lesquels il travaille depuis des années : «Je voudrais que vous fassiez un triomphe à l'orchestre et aux gens qui écrivent avec moi toutes ces bêtises, a-t-il lancé aux spectateurs. Vous savez, on est une vraie famille, et on s'aime très très fort. Quand l'un de nous est mal, on est tous là. »

Une solidarité que Patrick avait pu ressentir, lorsque, en 1990, la mort tragique de son fils, Sébastien, dans un terrible accident de moto, l'avait plongé dans un gouffre de désespoir. Si l'animateur avait alors réussi à faire face à l'insupportable drame de ce fils foudroyé à l'âge de 20 ans, c'est aussi, sans aucun doute, grâce au formidable soutien de son équipe.

Grâce à leur indéfectible amitié, ce père brisé avait retrouvé l'envie de se jeter à corps perdu dans son métier, pour survivre. Or, aujourd'hui, c'est cette même famille de cœur qui est touchée de plein fouet.

Patrick Sébastien a alors fait venir à côté de lui un homme mince et chauve, l'a pris par le bras, et, ne cherchant pas à cacher la grande émotion dont il a soudain été submergé, il a déclaré : «Mon ami, Gilles, qui est là, et que j'aime énormément, écrit avec moi toutes ces "bêtises". C'est un professeur de musique. J'ai appris avec lui des tas de mots compliqués, des mots fantastiques.

Et puis, ces derniers temps, on a appris un sale mot. Ça s'appelle leucémie.» Leçon de vie Patrick s'est alors tourné vers Gilles, et, le regard admiratif, lui a dit, avec une grande humilité : «Je n'ai jamais vu quelqu'un, de ma vie, avoir un courage pareil, se battre avec tant d'obstination. Je ne peux m'empêcher de me dire que, si un truc comme ça m'arrivait, peut-être que je me laisserais aller. Mais Gilles ne s'est pas laissé aller, lui.»

Touché par tant de bravoure, et avec cette générosité qui le caractérise si bien, Patrick a voulu faire partager à tous cette formidable leçon de vie. «Je me suis dit que, devant la télé, il y a peut-être des mecs qui sont en train de lâcher, a-t-il poursuivi en s'adressant à Gilles. Et toi, tu tiens grâce à la musique, grâce à l'amour. Dis-leur deux mots.»

Aujourd'hui, il croit à une possible guérison grâce à la musique et à l'amour. Fixant les caméras, Gilles a alors lancé, dans un bouleversant cri du cœur : «Battez-vous, relevez la tête ! » Merci à monsieur Patrick Sébastien d'avoir, au cours de cette merveilleuse soirée de fête, laissé une place à ceux qui souffrent, physiquement et moralement.

Si tous ont été extrêmement touchés par la vaillance de ce musicien gravement malade, la grande sensibilité de Patrick Sébastien nous a, elle, été droit au cœur.

Anna Hadrien

À découvrir